Poster un message

En réponse à :

Interview d’un assistant de vol sur hélicoptère du Samu de Rouen

1er juin 2016 13:33, par Kerbrat

Et non !
Car heureusement pour être mono-pilote de SAMU les prés requis sont exigeants surtout de nuit.
Çà nécessite un minimum d’ancienneté et d’expérience professionnelle et çà ne s’improvise ni se décrète sur un coin de table un mois avant.
On ne peut pas remplacer le pilote car ce qu’apporte les automatismes de l’avionique, ce sont des aides qui permettent de s’inscrire dans des régimes de vol différents et ou des environnement plus contraint avec un seul pilote à bord.
Ajoutons aussi que la responsabilité complète du vol en matière de sécurité incombe non pas, à l’assistant de vol, mais complètement au (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.