Les femmes de l’air et de l’espace au Bourget

Mardi 9 mars 2010

Lorsqu’on évoque ces deux mots femme et aviation, le mot hôtesse de l’air vient tout de suite à l’esprit de tous, Ce qui est une vision très restrictive des choses. En amont de la journée internationale de la femme (le 8 mars), les femmes pilotes se sont données rendez-vous au musée de l’air et de l’espace au Bourget, les 6 et 7 mars. Le Général Valérie André entourée de femmes pilotes - Photo Armée de l'Air Un week-end pour célébrer les femmes qui n’ont pas apporté qu’une touche glamour à l’aviation. Elles l’ont pratiquée et construite avec les hommes.

Samedi vers 11 heures, les premiers appareils et leurs équipages féminins atterrissent sur l’aéroport du Bourget. Sur le tarmac, se placent ,Mirage 2000 RDI, un avion de transport Casa et un hélicoptère Fennec ainsi que tous les autres appareils que ces aviatrices de charme maitrisent parfaitement.

Vient s’ajouter au défilé aérien, un équipage 100% féminin de l’armée de terre à bord d’un hélicoptère Gazelle. À la vue de ce spectacle, M. Gérard Feldzer, le directeur du musée, est ému. « C’est beau de voir toutes ces femmes réunies aujourd’hui, confie Monsieur Feldzer. Je pense aux femmes qui ont eu le courage de devenir pilote et d’aller de l’avant ». Des pionnières ont tracé la voie telles que la française Raymonde de Laroche, 1ère femme brevetée au monde, le 8 mars 1910

Cette journée vise aussi à donner aux visiteurs l’envie de prendre l’air en rejoignant les métiers de pilote. La journée de la femme est l’occasion de montrer que les femmes ont leur place dans les métiers de l’aviation. Il y a une dizaine d’année, la profession était exclusivement réservée aux hommes. Aujourd’hui sur 355 femmes pilotes, onze ont réussi à décrocher leur macaron de pilote de chasse dans l’armée de l’air. Les femmes sont également aux commandes des avions de transport et des hélicoptères. Les femmes sont présentes dans tous les métiers : maintenance, piste, contrôle aérien, etc. Elles les exercent aussi bien que les hommes. C’est l’occasion de tordre le cou aux idées reçues. Ce métier n’est plus réservé qu’aux hommes.

Une petite fille émerveillée s'approche d'une des pilotes (Le Capitaine Marie Macke, pilote de chasse de l'Armée de l'Air) et tend son livre sur les aviatrices pour avoir une dédicace - Photo Armée de l'AirLes femmes de l’air ne représentent aujourd’hui que 8 % dans les métiers de l’aéronautique. Il reste du chemin à faire.
Une petite fille émerveillée s’approche d’une des pilotes et tend son livre sur les aviatrices pour avoir une dédicace. Cette minorité quelles représente aujourd’hui doit leur permettre de penser qu’elles aussi peuvent y arriver.

L'une des 2 seules femmes pilote d'hélicoptère de la Sécurité Civile (Martine Gaillard) en compagnie d'une des pilotes de Canadair (Kathy Arazo) également de la Sécurité Civile - Photo Armée de l'AirLa femme est l’avenir de l’homme disait Aragon, elles le sont désormais dans les trois dimensions de l’espace. Reste la quatrième ,le temps pour que bientôt la parité s’exerce autant dans les airs que sur terre. source

Commenter cette brève Répondre à cette brève