L’EH 1/44 « Solenzara » à la rescousse d’un avion de tourisme à la mer

mardi 20 juillet 2021

Le 19 juillet 2021, l’escadron d’hélicoptères (EH) 1/44 « Solenzara » réalise une opération de search and rescue (SAR) au profit d’un avion civil, contraint d’amerrir. Les trois occupants ont pu être récupérés.
Pilote aux commandes du Puma de l'EH 1/44 « Solenzara » pour une mission SAR, en approche du catamaran Lady Rachelle - Photo DR Armée de l'air et de l'espace8h23, le téléphone du commandant de bord d’alerte retentit. L’ARCC (centre de coordination de sauvetage aéronautique) de Lyon-Mont Verdun avertit l’équipage du Puma qu’un avion de tourisme rencontre un problème moteur, au-dessus de la Méditerranée. Parti d’Avignon, le Cessna 182 devait se poser à Propriano. Dans le même temps, le commandant de bord du Puma reçoit quelques éléments provenant du CROSSMed, en charge des opérations de secours maritime.

À bord du monomoteur, le constat est sans appel : l’équipage de l’avion de tourisme ne pourra pas rejoindre la côte. Les trois occupants doivent se préparer à un amerrissage forcé. Le contrôle d’Ajaccio déroute un hélicoptère EC120 réalisant la traversée dans le sens inverse, dans le but de porter assistance à l’appareil durant sa descente tout en localisant précisément le lieu d’impact.

Pendant ce temps, à Solenzara, l’équipage du Puma se rassemble pour briefer l’intervention, alors que les mécaniciens préparent l’aéronef. À 8h39, l’appareil prend les airs et met le cap directement vers le lieu d’amerrissage.

Les trois occupants ont pu évacuer la carlingue de l’avion, tandis que ce dernier s’enfonçait dans la mer. Rapidement, ils ont été récupérés par le catamaran Lady Rachelle, près duquel ils avaient amerri.

<15562|right>À 9h15, l’équipage de l’EH arrive sur zone, à environ 60 km à l’ouest du golfe de Porto. Il réalise un « dropping » des deux sauveteurs plongeurs au niveau de l’annexe de l’embarcation, tractée à un trentaine de m