La sécurité, royal enjeu du mariage

Mardi 26 avril 2011

Rencontre dans les airs avec Richard Brandon.
Pour ce policier, chargé de la surveillance aérienne, c’est le premier mariage royal en 23 ans de service. Alors forcément, Richard profite du spectacle, tout en travaillant : "L’un des grands bénéfices d’avoir un hélicoptère est de pouvoir voir les toits des bâtiments, et tous les endroits inaccessibles au sol où la police a du mal à se rendre, à faire des recherches."

5000 policiers sont réquisitionnés vendredi.
Et tous les moyens sont bons pour éviter le pire : 60 personnes, coupables de trouble à l’ordre public, ont d’ores et déjà été interdites de séjour à Londres, le jour du mariage. © Euronews

Commenter cette brève Répondre à cette brève