Des étrennes pour la Classe 6

Mardi 31 janvier 2012, par Patrick // Patrick Gisle

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Alors que nous sommes quelques milliers à toujours attendre l’officialisation de la Classe 6 ULM hélico, normalement imminente, BHR Aircraft, connu depuis quelques années pour le développement de son hélicoptère léger FANDANGO, nous fait l’agréable surprise de sortir un second appareil, petit frère du premier. Mustang F 260 F-WHAE - Photo © BHR-HELITECHNICA Il s’agit du Mustang F260 développé dans le plus grand secret depuis trois ans, certifié CNSK2 fin novembre 2011, mais qui est dédié à la Classe 6 ULM Hélico avec un poids à vide de 280 kg.
Nous avions eu l’information début décembre mais nous étions engagés à ne pas la diffuser. Aujourd’hui, après avoir relayé la sortie officielle de ce nouvel appareil faite dans le journal Sud-Ouest du 26 janvier, nous pouvons saluer cet événement dans le monde des hélicoptères ultra légers et vous en dire un peu plus.

BHR Aircraft basé à Anglet dans les Pyrénées Atlantiques, avec son distributeur Helitechnica Diffusion, également école de pilotage, basé à Compiègne, rattrape, pour ne pas dire prend de vitesse les constructeurs italiens qui, seuls, occupaient le marché français des biplaces très légers depuis quelques temps : Kompress, FAMA et LCA Hélicopters. Tableau de bord (glass cockpit) du Mustang F 260 - Photo © BHR-HELITECHNICA A noter que, seuls, le Kompress CH-7 en biplace et le Mosquito canadien en monoplace étaient jusqu’à présent opérationnels, et sans équivoque, éligibles Classe 6.
Le Mustang F260 a la particularité de ne pas avoir de châssis, c’est un monocoque nid d’abeille carbone en deux parties : le fuselage et la queue. Un travail considérable a été fait sur le gain de poids comme, par exemple, le plancher, les sièges contre-moulés, l’avionique intégrée en un seul appareil numérique couleur de 25 cm de 1,2 kg seulement.
La motorisation est assurée par un moteur BMW 4 cylindres à injection de 1200 cm3 pour 120 cv présentant un rapport poids puissance intéressant (masse 70 kg). Il pourra aussi être équipé avec le célèbre Rotax 914. L’embrayage est de type centrifuge.
La motorisation du Mustang F260 est assurée par un moteur BMW 4 cylindres à injection de 1200 cm3 pour 120 cv - Photo © BHR-HELITECHNICALa consommation annoncée d’environ 20l/h est attractive (essence 98, soit environ 30 €/heure). La capacité des deux réservoirs est de 80 l (2x40 l). Ils ne pourront pas être pleins avec deux passagers standards de 75,7 kg. Les nouveaux héli-ulmistes seront eux aussi confrontés au dilemme autonomie-MMA (masse maximale autorisée)…
L’appareil est doté d’un rotor bipale en fibre de carbone de type semi-rigide à balancier. La taille, la corde de 195 mm et l’inertie des pales, associées au poids réduit, permettraient un très faible taux de chute en autorotation (de l’ordre de 600 ft/mn).
L’appareil est présenté comme très maniable, sans vibration et avec une maintenance réduite et aisée. La cellule est annoncée pour 4000 heures.
Mustang F 260 F-WHAE - Photo © BHR-HELITECHNICALa production est prévue dans une nouvelle usine à Bayonne et une autre au pays basque espagnol à raison de 50 appareils par an, 20 pour 2012 au prix de 145 000 €.
Notre article très plébiscité de novembre 2011 intitulé : "Du rêve à la réalité avec la Classe 6 ULM Hélico" a été mis à jour avec les caractéristiques opérationnelles du Mustang F260, ce qui contribuera sans aucun doute à nous rapprocher encore plus de la réalité : voler !

A suivre, normalement en début d’automne, notre reportage d’une journée découverte avec essai en vol.

• Article de sudouest.fr du 26 janvier
• Reportage dans le JT 19-20 du 14 mars sur France 3
Vidéos Mustang F260
• Site Internet BHR Aicraft
• Site Internet du Mustang F260
• Article "Du rêve à la réalité avec la Classe 6 ULM Hélico" MAJ : 01/02/2012

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article

3 Messages

  • Des étrennes pour la classe 6 26 mars 2012 10:35, par Colte

    Bonjour,
    nous sommes très intéressés par l’acquisition du Mustang. Pourriez-vous m’indiquer le coût d’entretien hors essence et assurance pour 100 heures (roulements, courroies, bougies, etc..).
    Je dis bien svp hors essence et assurance juste l’entretien courant obligatoire.
    Avec mes remerciements ; bonne réception.
    Claude

    repondre message

    • Des étrennes pour la classe 6 30 avril 2012 17:29, par Serge TOUBLAN

      Bravo !
      Enfin une machine Franco-française.
      Il est temps de freiner le marché Italien.
      Cordiales salutations.
      Serge

      repondre message

    • Des étrennes pour la classe 6 2 mai 2012 12:24, par Patrick Gisle

      Suite à votre demande d’information sur les coûts d’entretien, BHR n’a pas pour l’instant de retour chiffré à nous communiquer. Cependant, nous savons que la réduction maximale des coûts d’utilisation est une priorité absolue dans la fin du développement de l’appareil. Helitechnica, le distributeur pour la France, la Suisse et le Benelux annonce que pour la mécanique hors moteur, une opération de maintenance ne sera nécessaire que toutes les 600h. Le potentiel minimal étant de 2000h. Pour le moteur, l’entretien sera le standard du constructeur, donc soit BMW, soit ROTAX.
      A noter que les premières démonstrations prévues initialement en mars, puis juin sont repoussées surement au début de l’automne en raison de la construction et de l’aménagement simultané d’une usine de 2000m² de production dans le pays basque. Encore un peu de patience, mais espérons pour la bonne cause, puisque BHR Aircraft se sera alors doté d’une capacité de production inégalée de 50 à 100 machines par an.

      repondre message