Un avion dans la ville sauvé par les hélicos

Mercredi 20 janvier 2010, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

2 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Janvier 2005, Madame le maire de Colombes m’invite à la présentation des vœux. A peine arrivée, elle me demande de rencontrer un de ses adjoints, chose que je fais et celui-ci me présente à un autre personnage soit disant pilote de ligne. L'entrée principale La discussion se dirige sur un événement qu’ils sont en train de préparer depuis un an, son nom « Un avion dans la Ville ».
On me présente alors à Pierre Poupardin un homme fort sympathique avec qui nous allons faire un beau parcours. Dès la première réunion, je m’aperçois que quelque chose ne va pas, l’organisateur nous fait miroiter un programme qui ne tient pas debout : Patrouille de France, Mirage, Airbus A 380, Steeve Fosset, Patrick Baudry, hydravions sur la Seine, etc…
Dans ma tête, ce n’est pas réalisable car nous sommes sur les axes d’approches du Bourget et de Roissy. Je décide donc avec Pierre d’aller voir les gens qui pourraient être intéressés par cette manifestation.
Tout d’abord les Services Techniques de la ville pour avoir une vingtaine de tentes et chalets. Je demande également à Jack Krine et une personne de la DGAC de venir nous voir pour qu’ils donnent leur avis. A la fin de leurs échanges, les choses se confirment au sujet des fameux passages d’aéronefs prévus par l’organisateur, ce n’est pas possible.
Autre personne à contacter, le président du Conseil Général car une partie de l’endroit où nous devons installer cette manifestation se trouve être leur propriété.
La queue pour admirer le DjinnMaintenant il faut remplir les chalets ; je vais faire jouer mes connaissances. Tout d’abord, le Musée de l’Air qui va nous offrir des entrées gratuites, puis ce sera Eurocopter qui va nous donner des posters à distribuer.
Mon ami Eric Bilquez, Président de Suresne’ Air, nous promet de venir avec un simulateur de vol ; Pape, lui, s’installera pour expliquer le BIA. De son côté Liliane Préjean, femme de l’acteur, va faire venir Intervida et Aviation sans Frontières ainsi que Christian Morin.
Jean-François Aniere qui s’occupe de l’Association Normandie Niemen nous assure de sa présence. Dominique Meglioli va nous faire cadeau d’un certain nombre d’exemplaires de la revue VOLEZ qu’il dirige. Puis ce sera Dassault où mon ami Gérard David va nous gâter avec des maquettes du Rafale et du Falcon 900C au 1/10e, beaucoup de posters et livres à distribuer aux enfants. Des maquettistes seront également présents, des brocanteurs de l’aviation aussi, plusieurs Associations d’handicapés volants seront sur place. Au niveau animations, Adventure va venir avec ses Cerfs Volants et Parachutes, le Club philatéliste, l’Aéroclub de Pontoise sera également là. Quant à la restauration, elle sera assurée par Philippe et Martine du restaurant de la Plage décorée avec de magnifiques posters.
Le CH7 KompressMais il manquait quelque chose ; les personnes viennent à une fête de l’aviation pour voir des engins voler et là nous avons trouvé la solution. En effet, je sais que nous sommes sur le cheminement hélicoptères Ouest. Pierre et moi avons donc décidé d’aller solliciter les gens utilisant des hélicoptères et qui sont mes amis. Tout d’abord la Gendarmerie basée à Villacoublay, le Colonel Leimbacher, enthousiaste, me fera passer un EC 145 ; et d’un. Nous allons rencontrer Charles Aguettant, Patron d’Hélifrance, qui lui, nous assure du passage d’un Ecureuil ; et de deux. Puis nous allons voir Michel Capoulade, Directeur d’Helicap, qui lui nous enverra un EC 135 SAMU ; et de Trois. De son côté, Helicontinental dirigé par Patrick Domange, nous fera passer un R22, un R44 et un EC 120 Colibri ; et de six. Enfin nous allons à la Sécurité civile et là, grâce à Michel Garcia, nous réussissons à obtenir une Alouette 3 qui effectuera un treuillage avec la Police Fluviale ; et de sept.
Pour le statique, nous allons voir HELIDAN à Toussus et Eric Parthuisot est d’accord pour nous mettre un Djinn en exposition. La FFG, que dirige Alain Bouchez, quant à elle nous fera venir un CH 7 Kompress. Autre pièce en statique, un planeur venu par la route.
Michel Polacco, pour sa part, nous fera passer sur France Bleue une annonce pour la manifestation.
l'Alouette 3 Alpha November de la Sécurité civile fera quatre magnifiques treuillagesQuant à Frédéric Halin, il nous imprimera gentiment les affiches et les cartes de visites.
Au niveau des vols, le vendredi, il y eut la répétition avec l’Alouette 3 devant la presse. Le samedi, mise en place du Djinn devant la Mairie avant de l’amener sur la pelouse du parc.
Tout va commencer par une démonstration de plusieurs cerfs-volants et gonflage de parachutes. Puis Patrick Préjean nous lira un poème sur l’aviation. A 16 heures, passage de l’EC 145 Gendarmerie sirène hurlante.
Le dimanche à 14 heures, présentation de l’Ecureuil d’Hélifrance puis à 15 heures, ce sera l’EC 135 SAMU. A 16 heures, les gens se regroupent vers la Seine pour voir arriver l’embarcation de la Police et surtout l’Alouette 3 qui nous fera 4 magnifiques treuillages. Enfin, à 17 heures, passages des R22, R44 et EC 120 Colibri. Nous avons gagné notre pari.

Nous avons reçu les remerciements de Madame le Maire, contente de ce que nous avons réussi à faire en si peu de temps. C’est cela avoir des amis, savoir que l’on peut compter sur eux. Les hélicos ne m’ont pas laissé tomber et en plus cela ne nous a pas coûté un centime. Merci à tous et surtout à Pierre qui m’a suivi sans arrêt et bien aidé.

Commenter cet article Répondre à cet article