Choucas 73 au Collet de La Madeleine

Fête de la Montagne

Dimanche 5 août 2012, par Eric // Eric Thirion

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]


Affiche Fête de la Montagne au Collet de la MadeleineDimanche 29 juillet au Collet de la Madeleine au-dessus de Lanslevillard (73) avait lieu la fête de la montagne.
Au programme :
• 10h30 : Messe en plein air devant la chapelle Marie Madeleine.
• 12h : Repas campagnard organisé par le club des sports de Val-Cenis.
• 14h : Démonstration d’hélitreuillage et de secours en montage par le Détachement Aérien de la Gendarmerie, et le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne tous deux de Modane.
Puis l’après-midi était rythmée par diverses démonstrations comme :
La pause de lauzes, la démonstration de fabrication de Beaufort, une démonstration de VTT acrobatique, mur d’escalade pour les plus jeunes, et divers animations et présence musicale avec le groupe Campanelle.

En cours de treuillage, avec aux commandes du treuil : le mécanicien adjudant-chef Thierry - Photo © Eric Thirion - Tous droits réservésVers 14h, un vrombissement se fait entendre, les têtes se lèvent en direction du ciel, nous apercevons un hélicoptère bleu siglé « gendarmerie », Choucas 73 du DAG de Modane est en approche.
Après un passage « bas rapide » au-dessus de nos têtes, il vire rapidement sur la droite, et viens se poser sur un terrain mis à disposition. Une sorte de « DZ » pour accueillir les équipes d’alerte du DAG et du PGHM de Modane.
Après avoir « coupé » les biturbines quelques minutes le temps pour les équipes de se mettre en place, l’EC-145 du DAG Modane redécolle avec à son bord le Pilote l’adjudant Cédric, et le mécanicien l’adjudant-chef Thierry, accompagnés par deux gendarmes du PGHM.
Le médecin du SAMU Maurienne et le reste de l’équipe d’alerte sont au sol, et suivent comme nous tous cette démonstration.
Choucas 73, prend place au-dessus de la via ferrata où un premier gendarme secouriste du PGHM est treuillé, rapidement ce dernier fait un bilan de la « victime » par radio qui est reçu par le médecin.
Au plus près de l'action avec différentes caméras GoPro H2 et Contour HD - Photo © Eric Thirion - GoPro H2 - Tous droits réservésUn deuxième gendarme du PGHM est à nouveau treuillé, puis la victime est conditionnée, pour le transport par la voie des airs.
Quelques minutes après, l’hélicoptère de la gendarmerie se présente à nouveau au-dessus de la via ferrata, et remonte un gendarme et la victime, puis après un virage à plat, l’hélicoptère se présente à nouveau et treuille le dernier gendarme du PGHM à bord de la machine.
Choucas 73 s’éloigne puis effectue un passage bas toute sirène hurlante, pour remercier les nombreux spectateurs venus assister à cette démonstration.
L'EC 145 F-MJBE Choucas 73 piloté par l'adjudant Cédric - Photo © Eric Thirion - Tous droits réservés
Ensuite, il viendra à nouveau se poser sur la « DZ » pour le plus grand bonheur de tous, et une fois les turbines coupées, le public pourra échanger avec les membres de l’équipage et les hommes du PGHM.
Trente minutes plus tard, l’hélicoptère redécollera en urgence pour une « réelle mission de secours ».

Commenter cet article Répondre à cet article