L'Alouette 2 de MARIGNANE

Vendredi 15 juillet 2011, par Daniel // Daniel Liron

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

C’est un remarquable travail de rénovation qu’ont effectués les compagnons de Jean-Pierre Bonnet (Chef du support technique), dans les hangars du DERH à Marignane durant deux mois.

L’Alouette 2 du rond-point des Raumettes à Marignane trônait là depuis décembre 1993 et n’avait jamais, à ce jour, subi de restauration. Le temps et quelques actes de malveillance l’ont quelque peu mise à mal, c’est pourquoi la municipalité de Marignane a décidé au printemps dernier de lui donner une nouvelle jeunesse.

Descendu de son anneau le 14 mars, l’appareil a rejoint le Département Entretien et Réparations Hélicoptères (D.E.R.H.) situé au sein même de l’usine Eurocopter. Une formidable équipe de compagnons spécialisés et très motivés se sont immédiatement mis au travail pour répertorier et remplacer les pièces détériorées.

Il a fallu changer quelques parties de la verrière qui était trouée par des impacts de balles de carabine et par des morceaux de pierre. La peinture était un peu corrodée et les pales accusaient l’outrage des intempéries durant ces 18 années d’exposition en plein air.

Il a fallu à peu près plus de 200 heures de travail réparties sur 12 semaines.

Sa nouvelle livrée bleue est plus seyante que les anciennes couleurs blanches et kaki de ses débuts. Cet appareil n’a pas de numéro de série, car c’est un « patchwork » de plusieurs morceaux d’Alouette récupérés sur des machines réformées.

L’Alouette a été remise en place le 6 juin 2011 en fin de soirée. Et on ne peut qu’espérer qu’elle reste en l’état le plus longtemps possible.

Rappelons que l’Alouette 2 SE 3130 a effectué son premier vol en 1955 et que plus de 1300 exemplaires ont été vendus de par le monde dans 46 pays clients. Cette vieille dame de 56 ans vole toujours en France et à l’étranger.

Daniel LIRON

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article