Claude AUBÉ, un fin pilote

Dimanche 3 novembre 2013, par Daniel // Daniel Liron

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Je ne vais pas retracer en détail la carrière de Claude, Jean-Marie Potelle l’a merveilleusement fait avant moi dans la rubrique « Les légendes » de ce portail hélicoptères.

Afin de lui rendre un dernier hommage, je relaterais une de ses missions délicate faite en 1975 avec un SA 330 H lors d’une grande tournée de démonstration au Brésil, en Argentine et au Paraguay. Il s’agissait pour la société Aerospatiale de présenter le Puma aux autorités civiles et militaires brésiliennes et à la compagnie offshore Petrobras.

Parti de Santiago du Chili, et après plusieurs étapes, le Puma s’est posé à Brasilia pour effectuer ses démonstrations dans la capitale et ensuite à Belém sur les plates-formes Petrobas, à Rio et à Sao-Paulo. Ensuite, départ pour le Paraguay et l’Argentine. Parti le 11 novembre 1975, l’appareil fut de retour à Santiago le 16 décembre.
La mission a été effectuée en six semaines et soixante-dix-neuf heures de vol couvrant une distance totale de 13000 km. Cette distance a été parcourue sans aucune panne ni incident grâce au soutien logistique prévu depuis Marignane et les cinq membres d’équipage participant au périple.
Le Puma utilisé pour cette mission appartenait à l’Armée de terre chilienne (Ejercito) auprès de laquelle il avait été loué afin d’économiser un voyage Europe–Amérique latine.
Chef de mission : Marcel Van Der Noot, Pilote commandant de bord : Claude Aubé, Mécanicien navigant : Jean Marty, assistés d’un électricien et d’un mécanicien de piste.
Voilà une des activités « types » auxquelles excellait Claude en tant que pilote « maison » Sa reconversion chez Heli-Diffusion après sa retraite où il représentait l’hélicoptère Exec 162 F (concurrent malheureux des Robinson) lui permettait de continuer à voler pour assouvir sa passion et son plaisir.

Claude Aubé a cumulé dans sa vie plus de 16 000 heures de vol sur hélicoptères divers, du Hiller 360 en passant par les H-19, S-58 et la gamme Sud Aviation Aérospatiale pour s’achever sur Puma.

Cet hommage est bien modeste au regard du pilote qu’il était, mais ça permettra de se souvenir de lui et de le faire connaître aux jeunes générations.

Adieu Claude.
On ne t’oubliera pas !

Daniel LIRON

Cliquez ici pour lire l’article intitulé : Claude AUBÉ, un sacré pilote.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article