Jean Boulet s'en est allé...

Dimanche 20 février 2011, par Daniel // Daniel Liron

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Un grand pilote nous a quitté en ce triste jour de février.
J’ai de la peine car cet homme exceptionnel m’avait fait l’honneur de son amitié pendant 43 ans. L'assemblée à la sortie de l'église - Photo Daniel Liron Moi, passionné d’hélicoptères et modeste rédacteur d’articles aéronautiques, je ne faisais pourtant pas partie de l’élite des navigants de ce club très fermé des essais en vol. Je ne suis ni pilote, ni ingénieur et malgré cela j’ai su lui prouver que mon admiration était sincère. André Turcat - Photo Daniel LironC’est pourquoi je me dois aujourd’hui de lui rendre l’hommage qu’il mérite.
Il y a quelques années j’ai du beaucoup insister pour qu’il accepte que je fasse sa biographie pour Hélico-Revue car il trouvait mon article trop dithyrambique et après plusieurs relectures et corrections faites ensemble, il a bien voulu que je publie ce document afin que sa descendance le connaisse mieux et en garde un souvenir écrit. Après, il m’a remercié au nom de ses petits enfants pour avoir évoqué leur grand-père. Maintenant, il est allé rejoindre sa charmante épouse Josette et le paradis des pilotes. Il va me manquer.

Des obsèques à la hauteur du personnage
Les obsèques de Jean Boulet se sont déroulées le samedi 19 février 2011 en L’église Saint-Jean de Malte à Aix-en-Provence en présence de ses proches, enfants et petits enfants et de tous ceux qui l’ont côtoyé ou travaillé avec lui de la SNCASE à l’Aérospatiale. Beaucoup d’émotion parmi les anciens de cette époque qui vivent encore et que j’entendais se remémorer certaines missions faites avec Jean Boulet. Que de souvenirs et d’aventures !

De grands noms de l’aéronautique sont venus lui rendre hommage et je cite, entre autres, Le Général Valérie André (Résistante, médecin, et pilote d’hélicoptère) et Monsieur André Turcat (camarade de promotion à Polytechnique) que l’on présente plus. Le Général Valérie André - Photo Daniel Liron De même que ses compagnons des essais en vol dont les pilotes d’essais : Gérard Henry, Guy Dabadie (Ancien président d’Hélisim et recordman de vitesse sur Dauphin DGV), Claude Aubé et Didier Delsalle qui représentait la nouvelle génération (Record du monde de poser et de décollage sur l’Everest en 2005). Etaient présents aussi MM. René Mouille, (inventeur du Fenestron) qui a participé dès le début à l’aventure Alouette avec Jean Boulet et René Romet (pilote des glaciers).
René Mouille - Photo Daniel LironOn a pu reconnaître aussi Jean-Marie Besse (ingénieur navigant d’essais et record Gazelle) et d’autres vétérans que je connaissais pas. Bref l’église s’est révélée trop petite pour accueillir tout ce monde venu dire un dernier adieu solennel à celui avec qui ils ont partagés une partie de leur vie et vécu l’aventure extraordinaire du développement de l’hélicoptère.

Un grand Monsieur s’en est allé laissant un grand vide dans l’Histoire de l’aviation française. Il ne sera jamais oublié car son nom restera à tout jamais intimement lié à l’hélicoptère.

Pionnier passionné, il a oeuvré toute sa vie avec conviction pour donner à l’hélicoptère français ses lettres de noblesse et on ne le remerciera jamais assez de son obstination à faire avancer ce concept maintenant reconnu et dont on ne pourrait plus se passer.

Pour cet ultime vol, on dit ADIEU JEAN BOULET.

- Cliquez ici pour voir d’autres photos lors de la cérémonie et ici pour lire l’homélie.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article