Présentation à la Presse de l'EC 175

Jeudi 17 décembre 2009, par Daniel // Daniel Liron

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Daniel LIRON, auteur de cet articleLa journée du jeudi 17 décembre est à marquer d’une pierre blanche pour EUROCOPTER qui a présenté à la presse son nouveau-né, l’EC 175 développé et construit en collaboration avec China Aeronautic
Industries Group Corp (Avic) partenaire chinois de la firme française.
De nombreuses personnalités étaient présentes à cette manifestation dont M. Louis Gallois président d’EADS, Lutz Bertling président d’Eurocopter, M.Ly Fangyong PDG d’Avicopter et directeur du programme chinois EC 175, ainsi que monsieur Francis Combes Directeur du programme français. Le débat était mené par Dominique ORBEC, vice-président du Marketing d’Eurocopter.

Mais revenons à la cérémonie.
L’EC 175 a été présenté en compagnie de la gamme complète des hélicoptères civils à savoir :
• 1 EC 130,
• 1 AS 350 Écureuil B-3,
• 1 EC-120 Colibri,
• 1 EC 225 Super-Puma,
• 1 EC 145 de la Gendarmerie,
• 1 EC 155,
• 1 EC 135

Soit 8 machines, EC 175 compris qui ont fait une spectaculaire démonstration en vol dont un magnifique looping avec l’EC 225 effectué par Jacques Larra qui accomplissait là, son dernier vol.

Cliquez pour agrandir - L'EC 175 en virage - Photo © Daniel LironL’EC 175, très élégant, est un appareil de la classe des 7 tonnes venant combler le creux entre le Dauphin (4/5 tonnes) et le Super-Puma (9/11 tonnes), il manquait effectivement une machine intermédiaire à la gamme civile, voilà chose faite.

Il peut accueillir, suivant sa configuration, jusqu’à 16 passagers, et déjà 14 clients ont passé commande. L’appareil est principalement destiné au transport des missions Off-shore sur plates formes pétrolières mais il sera développé ultérieurement pour la recherche et le sauvetage ainsi qu’aux besoins de l’aviation commerciale et d’affaires.

Lancé en 2005, le programme de l’EC 175 s’est effectué avec les gouvernements français et chinois en partenariat sur une durée assez brève de 4 ans avec HAIG filiale du groupe Chinois AVIC II. Pour ce faire 50 employés asiatiques sont venus à Marignane pour définir les caractéristiques et le design de l’appareil et aujourd’hui ce sont 30 personnels d’Eurocopter qui sont détachés en Chine pour aider les équipes chinoises sur les aspects qualité, production et achats.

Les principales nouveautés sur l’EC 175 sont une avionique entièrement nouvelle
Avec cockpit tout écran et système de contrôle de vol automatique sur les 4 axes.
Ses 2 turbines Pratt & Whitney PT 6C-67E développent de 1000 à 2000 HP sur l’arbre et sont dotées du système FADEC électronique double canal qui régule automatiquement le contrôle permanent des moteurs laissant
plus de liberté aux pilotes leur permettant de mieux se concentrer sur leur mission première.

Son rotor principal est un Sphériflex à 5 pales ayant déjà fait ses preuves sur les EC 155 et les EC 120, qui lui assure une excellente stabilité en vol et une maniabilité sans reproches.

L’EC 175 est l’hélicoptère le plus silencieux de sa catégorie, il est en deçà des seuils autorisés établis par l’OACI (Organisation de l’AVIATION CIVILE INTERNATIONALE)

Cliquez pour agrandir - L'équipage de l'EC 175 avec de gauche à droite : Michel Oswald, Alain Di Bianca et Patrick Bremond - Photo © Daniel LironLes pilotes de l’EC 175 étaient ce jour là MM. Alain Di Bianca, pilote d’essais assisté de MM. Michel Oswald et Patrick Brémond ingénieurs d’essais en vol.
A l’issue de la présentation Alain Di Bianca a déclaré que l’appareil était très facile et très agréable à piloter.

Il sera développé et industrialisé à égalité par Eurocopter et Avic, et de cette coopération franco-chinoise naîtront deux appareils produits sur la base commune, l’EC 175 construit par Eurocopter et le Z-15 produit par Avic.

Souhaitons à ce nouveau-né le succès qu’il mérite, et l’avenir nous dira, sur quel marché il tirera son épingle du jeu.

Commenter cet article Répondre à cet article