Un ancien nous a quittés

Jeudi 17 décembre 2020

Jean Le Gac - Photo DR famille Le Gac.C’est avec tristesse que nous avons appris par son fils Michel, que Jean LE GAC est décédé hier soir à Montpellier à l’âge de 91 ans qu’il venait d’avoir le 15 décembre dernier.

Il a été le chef de base à Grenoble-Eybens (38) entre 1961 et 1965 avec des déploiements en été à Chamonix (74). Une grosse frayeur en Alouette 3 au-dessus de la mer de Glace, le 30 juin 1962...

Équipage Jean Le Gac et Gabriel Montmasson posent devant l'Alouette 2 F-ZBAA Base de Grenoble-Eybens Protection civile, au début des années 60, après mai 1962 - Photo DRDe 1965 à 1970, il était chef de base à Lorient-Lann Bihoué.
Un drame est évité de peu le 16 février 1970 avec le crash de l’Alouette 2 F-ZBAB. Jean Le Gac et le brigadier-chef Roger Bory sont blessés dans l’accident.

À partir de 1970, il réintégré les CRS et commande la Compagnie 56 de Montpellier (34). Il rejoint alors le corps des commissaires et terminera sa carrière comme commissaire divisionnaire à l’Inspection générale de la police nationale en 1987.

En 1983, Robert LE TEXIER lui avait rendu hommage en lui dédiant dans son livre "L’Alouette Rouge".

Il repose au funérarium de Montpellier et ses obsèques se dérouleront le 23 décembre à 14 heures au complexe funéraire de Grammont à Montpellier.
Jean Le Gac (à droite) et Louis Maret (MSS) posent devant l'Alouette 2 F-BIFM Protection Civile à la Base Grenoble-Eybens, été 1961 possible - avant mai 1962 - Photo Collection Famille Maret
Devant l'Alouette 2 F-BIFM Protection civile, avec de gauche à droite : Louis Maret, Jean Le Gac, Maurice Couvert, Dejente, Jean-Louis Lumpert, Alfred Leplus, avant mai 1962 - Photo collection Patrick MARET
Cérémonie arrivée de l'Alouette 3 (F-ZBAL) Base Protection civile Grenoble-Eybens avec de droite à gauche : Paul Rouet, Louis Maret, Alfred Leplus, Jean Le Gac, Louis Bovier, Gabriel Montmasson, Marcel Gacoin en 1962 - photo DR GHSC
Équipages de la Base de Grenoble-Eybens avec de gauche à droite : Alfred Leplus, Gabriel Montmasson, Jean Le Gac, Louis Bovier, Alain Frébault et Jerez au début des années 60 - Photo DR GHSC
Grosse frayeur le 30 juillet 1962 ! - Un hélicoptère de la Protection civile de type Alouette 3 immatriculée F-ZBAL, pilotée par l'équipage Jean LE GAC (pilote) et Louis BOVIER (mécanicien), venue de la Base de Grenoble-Eybens (38), décolle de Chamonix avec un sauveteur pour l'Envers des Aiguilles afin de récupérer un alpiniste blessé à la jambe. Au retour du secours en rejoignant Chamonix, au-dessus de la mer de la Glace, la porte gauche de la soute à bagages, mal verrouillée, s'ouvre en se relevant et percute les commandes (biellettes) du rotor principal. L'hélicoptère devenu incontrôlable plonge vers le glacier, rebondi et glisse sur le côté. Miraculeusement, aucun blessé par ce crash - Photos DR GHSC
Jean le Gac pose devant l'Alouette 2 F-ZBAB Protection civile après mai 1962 - Photo DR famille le Gac.

Commenter cette brève Répondre à cette brève