Marie Marvingt, la 1ère "sportswoman" du monde

Dimanche 7 juillet 2019

Elle fut la première femme à faire, malgré le refus des organisateurs, le Tour de France à vélo, en 1908. Mais c’est très loin d’être son seul fait d’armes.

Bardée de records, de médailles à ski, tir, alpinisme, aviation, ballon... elle fut aussi l’inventrice de l’aviation sanitaire, qu’elle a développée en Afrique. En 1914 , elle se déguise en homme pour sauver des vies sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale, alors que l’armée est encore interdite aux femmes. A plus de 80 ans, elle pédale 10h par jour pour un ultime Nancy-Paris à vélo, et puis passe son brevet d’hélicoptère en 1959.


- Cliquez ici pour la voir aux commandes du Hiller UH 12B immatriculé F-DABH.
Marie Marvingt aux commandes du Hiller UH12B F-DABH - Photo DR
Le Hiller UH12B F-DABH devant les hangars de HELICOP-AIR - Photo DR
Marie Marvingt, 80 ans, aux commandes du Djinn SO1221 immatriculé F-WGVY en avril 1955 - Photo DR
Marie Marvingt sur SO121 Djinn F-WGVY en avril 1955 - Photo DR Getty Images
Marie Marvingt et le capitaine Valérie André en discussion devant le SO1221 Djinn F-WGVY en avril 1955 - Photo DR The Edmonton Journal

Commenter cette brève Répondre à cette brève