Dragon 74 change de chef

Vendredi 21 juin 2019

Le chef de la Sécurité civile Michel Pierre a remis les clés de la plus grosse base de France à Alain Hamel...
 De gauche à droite, Jean-François Moniotte, chef du groupement des moyens aériens (GMA) représentant le ministère de l'Intérieur, le nouveau chef de base Alain Hamel, le jeune retraité Michel Pierre et Pascal Boucher, chef du groupement d'hélicoptères de la Sécurité civile - Photo Le DL /V.B.-G.Secouristes, coéquipiers de la Sécurité civile, gendarmes du PGHM, guides et membres des sociétés de secours en montagne, médecins du Samu, pompiers du GMSP, toute la communauté du secours a répondu présente, jeudi matin, pour dire au revoir à Michel Pierre, patron de la Sécurité civile de Haute-Savoie depuis 15 ans, pilote aux 9 000 heures de vol pour 6 000 secours, dont 3000 dans le Mont-Blanc.

« Je quitte une base bleue blanc rouge et je salue la communion de cette grande famille du secours en montagne », s’est exprimé Michel Pierre. Pour son 9515e et dernier jour à la base aérienne d’Annecy (26 ans de service), il a été honoré à la hauteur de son parcours.

Pascal Boucher, chef des groupements d’hélicoptères (GH), a salué « une sacrée carrière d’aéronaute et de montagnard. Le GH sera toujours votre famille. » Nul doute que Michel Pierre reviendra boire une bière du Dragon au bar de la base d’Annecy.

« La base d’Annecy est la plus importante en nombre d’heures de vol et de secours de France », a souligné le préfet Pierre Lambert. « C’est la seule base en France, avec Paris, à avoir deux hélicoptères », a ajouté Jean-François Moniotte, chef du GMA, qui présentait le nouveau chef de base Alain Hamel.

Originaire des Pyrénées-Orientales, Alain Hamel arrive de la Manche où il était chef de la base de Granville. Le pilote de 48 ans affiche 5 500 heures de vol au compteur, dont 1 200 de nuit. Source : ledauphine.com

Commenter cette brève Répondre à cette brève

1 Message

  • Dragon 74 change de chef 14 octobre 09:39, par DELAFOSSE

    Un chef de Base (qui n’est pas un patron du secteur privé, mais un pilote de la fonction publique) n’est rien sans ses équipages. C’est tout l’ensemble du personnel qui fait la grandeur d’une telle institution.
    Alain Hamel, le successeur de Michel, s’investira sans conteste pour assurer au mieux cette relève, dans l’intérêt de toute la Sécurité civile et, je l’espère, dans le souvenir de tous ceux qui ont fait ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

    repondre message