L'HELICO 2018 : Evénement majeur à Cholet

Rassemblement – Expo – Salon – Show aérien, les 1, 2 & 3 juin 2018

Lundi 4 décembre 2017, par Patrick // J.P.O.

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]


Fort du succès de son rassemblement privé d’hélicoptères organisé les 4 et 5 juin 2016 à Cholet, l’Héliclub de l’Ouest propose pour le premier week-end de juin 2018 un nouvel évènement sur l’aérodrome du Pontreau situé au nord de la ville.
Cliquez pour agrandir l'affiche de la manifestation - Réalisation graphique © Antoine & Patrick GISLE (voir crédits photos en bas d'article)L’initiative de 2016 avait pris la succession de deux rassemblements similaires organisés en 2013 et 2014 par l’Héliclub de l’Ain à Bourg-en-Bresse.
Pour motiver les participants à venir des quatre coins de l’hexagone, Philippe Antoine, le président de l’Héliclub de l’Ouest, avait eu la très bonne idée de leur proposer une soirée spectacle au Puy du Fou et une prise en charge complète des repas, hébergements et transports.
Sur 62 appareils inscrits, la météo n’avait permis que 45 arrivées, mais cela n’avait pas entaché la réussite de ce premier coup d’essai.

Suite à la visite de son maire, Monsieur Gilles Bourdouleix, la ville de Cholet a signifié son enthousiasme à ce que l’événement soit renouvelé et ouvert au public. Elle s’est alors proposée comme partenaire principal pour devenir sur un week-end la capitale européenne de l’hélicoptère.

Les retours enthousiastes des participants de 2016 ont motivé Philippe Antoine et ses amis à faire franchir un cap important à l’événement en l’ouvrant au public et en intégrant des expositions et des démonstrations le dimanche. « L’Hélico 2018 » était né.
Il s’agit cette fois de la plus importante manifestation aérienne civile 100% hélicoptères jamais organisée en France proposant rassemblement, expositions, stands et démonstrations.

Les arrivées des participants sont prévues le vendredi avec, le soir sur l’aérodrome, un repas – débat comprenant projections et interventions. Les participants conviés sont des pilotes privés, pilotes professionnels, propriétaires, sociétés d’exploitation, constructeurs et passionnés. L’esprit convivial qui avait animé l’édition privée de 2016 est maintenu et même affirmé.

La magnifique « Cinéscénie » du Puy du Fou - Photo © Patrick GISLELe samedi, le parc du Puy du Fou tout proche est toujours proposé aux participants comme attraction phare, avec cette fois, pour ceux qui le souhaitent l’accès au grand parc dès le matin. Après une journée libre à assister aux différents spectacles de réputation mondiale, sont proposés une cérémonie de remise de prix, un dîner animé et la magnifique « Cinéscénie ».

Pour ceux qui préfèreraient rester sur le rassemblement, ils seront pris en charge aux hôtels pour déjeuner à l’aérodrome et auront accès comme le public à la partie salon – exposition avec des stands de constructeurs et d’équipementiers, des boutiques et de très nombreux appareils en statique.

Le dimanche sera composé d’un matinal privé et d’un après-midi show aérien :

L'hélicoptère électrique Volta - Photo DRDe 11h à 12h seront présentées aux participants et aux invités, des nouveautés inédites, au sol et en vol, avec l’hélicoptère électrique Volta, le Bell 505JRX, le Marenco SKYe-SH-09 et le premier hélicoptère ULM français, le HTC130 de chez Helitech. Des discussions sont en cours pour obtenir un appareil récent d’Airbus Helicopters, idéalement le H160.

L’après-midi, place à un grand show aérien 100% voilures tournantes ouvert au public avec une pléiade d’appareils civils et institutionnels.
Sont prévus : un Ecureuil H125 de Airtelis en levage, la patrouille Tango Bleu, un ULM Hélisport CH77 et sont attendus sous réserve de confirmation définitive : Patrouille Tango Bleu - Photo © Thierry BassetL’Armée française avec plusieurs appareils (Alat, Armée de l’Air), la Sécurité civile (treuillage), la Gendarmerie, un hélicoptère d’un SAMU, un hélicoptère de voltige et d’autres appareils militaires de pays voisin (Super Puma, Lynx, …).
Certaines des nouveautés présentées le matin feront aussi partie du programme encore toujours en évolution et des contacts sont toujours menés avec d’autres constructeurs et prestataires.

La partie salon - exposition – boutique sera toujours accessible à partir de 14h.

Les constructeurs suivants ont validé leur présence ou déjà donné un accord de principe de leur venue officielle : Airbus Helicopter, Bell Helicopter, Helisport, Helitech, Leonardo Helicopters (ex AgustaWestland), Marenco Swiss Helicopter, Robinson Helicopter …

Un village de véhicules électriques (voitures, motos, …) sera installé les deux jours autour de l’hélicoptère électrique VOLTA.

Enfin, c’est plus de 100 hélicoptères qui sont attendus et seront proposés à la visite statique le samedi et le dimanche après-midi.

EC 120 à l'atterrissage - Photo © Patrick GISLEPour les participants au rassemblement, la logistique des transports, repas et hébergements est comprise dans l’inscription.

Au vu de l’engouement que prend l’événement dès cet automne, l’équipe organisatrice a été amenée à avancer tout le programme de communication et la date de la mise en ligne des inscriptions de plus de deux mois

L’Agglomération du Choletais met l’aérodrome et ses agents AFIS à disposition de l’événement et fournira une importante aide logistique et financière.

L’Union Française de l’Hélicoptère, la fédération nationale qui regroupe les différents acteurs du monde de l’hélicoptère en France (FFG, GFH, SNEH, FFPLUM, Comités des Industriels, etc..) parraine l’évènement en proposant son expertise, son expérience et son important réseau. Elle est représentée par Thierry Basset et Thierry Couderc.

L'Alouette II F-GPEP admirée - Photo © Patrick GISLEHelico-fascination, déjà partenaire de l’Héliclub de l’Ain et de l’édition 2016, est toujours de la partie. Patrick GISLE réalise bénévolement les logos, affiches, dossier de presse et s’occupe de la communication, ce qui représente des centaines d’heures de travail. Vous trouverez son reportage sur l’édition privée du rassemblement de Cholet de 2016 en fin de cet article avec un diaporama et deux belles vidéos des mouvements d’appareils en arrivée et en départ.

La société « Richou Voyages » assurera les transports en car entre le terrain, les hôtels et le parc du Puy du Fou.
Les groupes Rouyer et Charrier fourniront des véhicules VIP complémentaires.

De nombreuses surprises attendent les participants (goodies, tirages au sort, accessoires, …)

Les formulaires d’inscription, réservés en premier lieu aux participants venant en hélicoptère et aux invités, sont à la carte et mis en ligne sur un site spécialisé accessible via la page facebook de l’Héliclub de l’Ouest, la page facebook événement « L’Hélico 2018 » et en cliquant ici.

Les partenaires au 30 novembre 2017
• Ville de Cholet
• Groupement Français de l’Hélicoptère (GFH)
• Helico-fascination.com
• Helicopter Industry (magazine)
• Bell Helicopters (constructeur)
• Oya Vendée Hélicoptères (compagnie)
• BELL & ROSS (horloger)
• Verspieren (courtier en assurance)


PROGRAMME

Alouette II à l'atterrissage - Photo © Patrick GISLEVENDREDI 1er JUIN

A partir de 14h : Arrivée des participants avec enregistrement, remise des badges et cocktail de bienvenue.

19h30 : Dîner – Débat avec projections de films et prises de paroles constructeurs, distributeurs, clubs… (Hangar n°1)

23h : Départ vers les Hôtels

SAMEDI 2 JUIN

OPTION n°1 : Parc du Puy du Fou
9h30 à 19h : Début de la journée libre au Grand Parc du Puy du Fou pour les participants intéressés. Les autocars effectuent les navettes nécessaires avec les hôtels.
Déjeuner sur le parc non compris.

Alouette II - Photo © Patrick GISLEOPTION n°2 : Journée Aérodrome – rassemblement (Egalement pour les arrivées tardives)
10h30 : Départ pour l’aérodrome depuis les hôtels.

12h30 : Déjeuner au restaurant de l’aérodrome.

14h – 17h30 : Stands, boutiques et Exposition statique des hélicoptères accessibles au public. Rencontre entre participants et visiteurs.

18h : Départ au Puy du Fou pour les participants à la soirée.

Deux Alouette II en vol - Photo © Patrick GISLE19h précise : Rassemblement devant le Grand Carroussel du Puy du Fou

19h15 : Cérémonie de remise de Prix dans le grand Carroussel :
1- Prix de la Pale d’Or de l’UFH récompensant une personnalité ayant particulièrement œuvré pour l’hélicoptère en France.

2- Trophée de l’Héliclub de l’Ouest « Rêve de Pale » saluant le mérite et le dévouement d’une personne du milieu bénévole ou associatif du monde de l’hélicoptère.

20h15 : Dîner animé au grand restaurant du Puy du Fou

22h30 : Soirée Spectacle « Cinéscénie »

01h00 : Retour aux hôtels

DIMANCHE 3 JUIN

Démonstration de treuillage avec l'EC 145 de la Sécurité civile - Photo © Fred Lancelon10h : Arrivée des navettes depuis les Hôtels

11h – 12h : Démonstrations aux participants et invités de nouveaux hélicoptères :
• Hélicoptère électrique VOLTA
• Mono-turbine Bell 505JRX
• Mono-turbine suisse Marenco SKYe-SH-09 (prototype)
• 1er hélicoptère ULM français, le Helitech HTC130.
EC 665 Tigre en vol - Photo © Patrick GISLE• Autre(s) nouveauté(s) en discussion…

12h – 12h15 : Discours de Monsieur Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet et Président de l’Agglomération du Choletais.

12h30 - 13h45 : Déjeuner-Buffet sur l’aérodrome

14h00 – 16h00 : Show Aérien : (Sous réserve de confirmation définitive)
• Hélicoptères de l’Armée française
EC135 Gendarmerie - Photo © Eric Thirion• Sécurité civile avec H145 en treuillage
• Ecureuil H125 de Airtelis en levage de charge
• Gendarmerie Nationale
• Nouveau BELL 505 JRX (première en Europe)
• Hélicoptère de Voltige
• Hélicoptères civiles et/ou militaires étrangers
• Patrouille Tango Bleu
• Hélicoptère ULM CH77 Ranabot

16h00 – 16h30 : Cérémonie de clôture

16h30 : Fin du rassemblement – Départ des participants.


POUR TOUTE DEMANDE DE RENSEIGNEMENT
HELICLUB DE L’OUEST – CHOLET

Philippe ANTOINE : Président - Pilote avion / hélico privé
En charge de l’événement, des animations et de ses invités.
Alouette II - Photo © Patrick GISLERelations avec les partenaires, le Puy du fou et la ville de Cholet
Courriel : philippeantoine@groupeantoine.fr

Michel GAIGNARD : Secrétaire Général - Pilote avion /hélico privé
En charge de la logistique générale de l’événement
Courriel : michelgaignard@free.fr

Valery SOULARD : Trésorier - Pilote hélico pro et instructeur
En charge du budget et des inscriptions – Administrateur pages facebook
Courriel : contact@helicopt-air.fr

Patrick GISLE : En charge de la Communication - Pilote hélico privé et ULM (hélico + 3 axes)
Logos – affiches – dossier de presse – base de données – reportages photos et vidéos
Courriel : patrick.gisle@sfr.fr

UNION FRANÇAISE DE l’HELICOPTERE
Fédération nationale des structures professionnelles et associatives de la voilure tournante

Thierry BASSET : président du GFH et vice-président de l’UFH
En charge des relations extérieures avec les adhérents de l’UFH et les institutions aéronautiques
Courriel : president.gfh@ufh.fr

Thierry COUDERC : délégué général de l’Union Française de l’Hélicoptère
En charge de la liaison avec les industriels et les exploitants commerciaux
Courriel : eo@ufh.fr


INFORMATIONS PRATIQUES
La ville de Cholet se situe à l’extrême sud-ouest du département du Maine-et-Loire (49) aux limites de la Vendée, de la Loire-Atlantique et des Deux-Sèvres. Elle compte 55 000 habitants.
À vol d’oiseau, la commune se situe à 54 km au sud-est de Nantes, à 60 km au nord-est de La Roche-sur-Yon, à 52 km au sud-ouest d’Angers et à 107 km au nord-ouest de Poitiers.
L’Aérodrome de Cholet (LFOU), propriété de l’Agglomération du Choletais, dispose d’infrastructures relativement intéressantes pour l’Aviation d’Affaires, la pratique des sports aériens, l’organisation de manifestations aériennes grâce à ses deux pistes, ses 6000 m² de parkings, ses 2700 m² de hangars et son aire de spectacle de 15 hectares.
A l’Ouest de la piste en dur de 1385 m, on retrouve les principaux bâtiments regroupant associations, hangars et sociétés.
A l’Est de la piste en herbe de 1000 m, on retrouve le terrain des modèles réduits, un hangar bâtiment accueillant des planeurs et le terrain de moto-cross. C’est au sud de cette zone que se déroulera la manifestation (Accès par la rue de La Flèche).
L’Aérodrome dispose de pompes permettant la livraison de Jet A1 & 100 LL
Le service AFIS de l’aérodrome de Cholet est rendu en français et en anglais par deux agents.

Aérodrome Roland Garros - 49300 Cholet - Tél. : 02.41.62.12.22 – Fax : 02.41.62.29.58

Distance pour venir en vol
Vue aérienne de l'Aérodrome Rolland-Garros à CHOLLET avec zone Exposition & Meeting - Photo DR Google Maps• Bordeaux : 135 Nm
• Bourg-en-Bresse : 260 Nm
• Brest : 165Nm
• Limoges : 115 Nm
• Lille : 265 Nm
• Lyon : 255 Nm
• Marseille : 345 Nm
• Paris : 170 Nm
• Poitiers : 60 Nm
• Strasbourg : 360 Nm
• Toulouse : 230 Nm


L’EDITION DE 2016 en quelques lignes
En juin 2016 à Cholet, l’Héliclub de L’Ouest a réussi son pari de reprendre le flambeau des rassemblements privés d’hélicoptères de Bourg-en-Bresse organisés en 2013 et 2014
L’association a été spécialement créée pour l’occasion par Philippe Antoine, propriétaire d’un des premiers R66 de France qui avait animé les deux éditions bressanes organisées par l’Héliclub de l’Ain. Basé sur l’aérodrome, il s’est adjoint l’aide de deux amis passionnés : Valéry Soulard, pilote instructeur et fondateur de la structure local Hélicopt’Air en tant que trésorier et Michel Gaignard, passionné de tous les engins volants en tant que secrétaire général.

La magnifique « Cinéscénie » du Puy du Fou - Photo © Patrick GISLELe trio n’a pas ménagé sa peine pour mettre en place une organisation et une logistique de haut niveau et surtout pour doter l’évènement d’une attractivité inédite. En effet, afin de faire venir des équipages de tout l’hexagone, les trois compères ont proposé une soirée en condition VIP au célèbre parc du Puy du Fou situé à quelques kilomètres pour les participants volontaires.
Le rassemblement amical et privé s’est donc déroulé sur deux jours, les 4 et 5 juin 2016, avec le magnifique spectacle « Cinéscénie » du mondialement réputé parc à thèmes vendéen le samedi soir.

Bien entendu, l’Héliclub de l’Ain et son emblématique chef pilote Patrick Beyeklian ont été les premiers à répondre présents et sont venus en force à treize appareils dès le vendredi après-midi. Leurs arrivées en patrouilles de deux à trois appareils ont été remarquées par les quelques curieux présents. R44 - Photo © Patrick GISLE L’héliclub a profité de l’évènement pour l’intégrer dans son voyage annuel de quelques jours qui se déroulait la semaine suivante en Bretagne et Normandie. Malgré une météo qui commençait à se dégrader, les passionnés bressans sont venus avec un AS350Ba, un R66, sept R44 et quatre R22, rien que ça ! Nous avons pu partager leur repas le vendredi soir au restaurant de l’aérodrome, la Vague Gourmande, et profiter d’une sacrée ambiance mise par les quelques trente-cinq joyeux lurons !

Le samedi était dédié aux arrivées des quatre coins de l’hexagone et même de l’étranger puisqu’étaient attendus un équipage de Belgique et un autre d’Angleterre. Bien qu’il était possible de se poser jusqu’à 16h, la météo a joué les trouble-fêtes avec un Deux R22 - Photo © Patrick GISLEplafond nuageux très bas sur les trois quarts de la France et même trop bas sur tout le nord du pays, y compris la région parisienne. Même si certains vieux briscards expérimentés ont réussi des cheminements un peu alambiqués, cela a quand même dissuadé près d’une quinzaine de machines de rejoindre le terrain des Deux Sèvres, spécialement réservé pour l’occasion avec son agent AFIS et son personnel technique.

Le repas du midi était assuré dans un hangar du terrain, spécialement aménagé pour l’occasion sous forme de buffet fourni pour le restaurant de l’aérodrome qui a vraiment assuré les deux jours.
Dauphin à l'atterrissage - Photo © Patrick GISLELes arrivées des hélicoptères ont été à elles toutes seules déjà un beau spectacle avec le guidage et le parking des appareils menés de main de maître par Valéry avec son gilet fluo. L’appareil qui a volé la vedette les deux jours le mérite, puisqu’il s’agit du plus gros hélicoptère et du seul biturbine présent : le Dauphin AS365N F-GRRC bien connu sur la Côte d’Azur et dans les Alpes. De plus, c’est lui qui a fait le plus long vol pour venir puisqu’il a fait le déplacement depuis Cannes où il est basé et était exploité par la société Let’s Fly que nous vous avons présentée en 2016. Cédric Bianchini, son responsable avait fait le déplacement avec son fils dans le gros quadripales piloté par Eric Oger et son propriétaire.

On a également profiter du sifflement caractéristique des turbines de quatre Alouette 2 dont celles de Michel Anglade et Pascal Petitgenet, La SA-341G Gazelle N901B en vol - Photo © Patrick GISLEde deux autres R66, de deux H120, d’un Bell 206, d’un rare Bell 407, de deux AS350, d’un Cabri G2, de deux R22 et de plus de dix R44 avec pour finir une vedette « bis », la magnifique Gazelle britannique N901B. L’équipage anglais a su braver les conditions difficiles pour nous faire apprécier leur appareil, leur gentillesse et leur passion et c’est tant mieux. Nous avons été très attristés d’apprendre quelques semaines plus tard la disparition d’un de ses copropriétaires présents à Cholet, Nigel Feetham, suite à un crash à l’atterrissage en Alouette II sur l’aérodrome de Breigthon le 17 juillet 2016.

La soirée au Puy du Fou a eu un énorme succès. Elle a commencé avec un rassemblement dans la galerie du Grand Caroussel avec les discours de Laurent Albert, directeur du Parc et de Philippe Antoine. S’en est suivi un tirage Splendide cinéscenie du Puy du Fou - Photo © Patrick GISLEau sort de casquettes et d’une belle montre Bell & Ross et la remise d’une paire de lunettes BlackShadow à chaque commandant de bord. L’Héliclub de l’Ain a profité de l’occasion pour remettre un cadeau à son chef pilote Patrick pour « bons et loyaux services rendus ». Tout le monde a ensuite rejoint le restaurant tout proche pour un dîner bien sympathique et animé. A 22h30, il était l’heure de rejoindre les gradins de la Cinéscénie avec ses 1200 figurants. Le spectacle fut à couper le souffle pendant deux heures et a ravi unanimement le public.

Le dimanche matin, les 150 participants se sont retrouvés sur l’aérodrome pour échanger et profiter de l’intervention du célèbre journaliste et commentateur Bernard Chabbert venu spécialement pour l’occasion. Vue aérienne de la manifestation en 2016 - Photo © Patrick GISLE Philippe Antoine a ensuite repris le micro puis accueilli le maire de Cholet, Monsieur Gilles Bourdouleix, invité à visiter le tarmac. Monsieur le Maire a fait une intervention remarquée en offrant à chaque participant un petit mouchoir en tissu rouge, symbole de la ville.

Après un déjeuner-buffet convivial, les départs ont commencé et, encore plus que les arrivées, ont fait le show. Certains sont partis volontairement en patrouille, d’autres ont fait des passages bas impressionnants (et autorisés) comme le Dauphin ou le Cabri, des stationnaires ou des translations pour saluer le public au sol.

A l’issue de cet excellent week-end, les remerciements très nombreux ont été suivis très vite de demandes de réédition ! Est-ce étonnant ?

Patrick GISLE

Crédits photos Affiche
Remerciements pour leurs clichés à :
Fred Lancelon : Vignette Sécurité civile
Eric Thirion : Vignette Gendarmerie
Frank Cohen - Helisecours : Vignette Samu
Marco Giacomini : Vignette Bo105 voltige
Thierry Basset : vignette Tango bleu
Airtelis : Vignette levage
Les clichés nouveautés sont issus des collections des constructeurs correspondants.
Autres photos : Patrick Gisle

Commenter cet article Répondre à cet article