SKYTREK 2019 : News du projet de tour du monde à 2 Cabri

Lundi 29 avril 2019

La préparation de l’inédit tour du monde à deux hélicoptères bi-place de Corentin Larose et Samy Da-Dalt que nous vous présentions les premiers, le 25 octobre dernier, continue activement.

Le 9 avril, l’équipe Skytrek a tenu une conférence de presse à l’héliport d’Issy-les-Moulineaux dans les locaux d’Helipass. Durant la conférence du 9 avril 2019 à Issy-les-Moulineaux - Photo © Issy Media Elle a présenté son périple en chiffres et en état d’esprit : pas question de record de quoique ce soit. Les deux compères comptent bien prendre leur temps pour découvrir les 14 pays survolés et y faire de belles rencontres. Ils ont donc prévu que trois ou quatre heures de vols par La Team avec Corentin Larose et Samy Da-Dalt - Photo © Issy Mediajour pour cela et ont même fait passer leur parcours de 37 000 à 39 000 km, soit entre 275 et 300 heures de vol sur 80 jours. Le duo en a profité pour présenter également quelques endroits atypiques où il prévoit de poser leur deux Cabri G2 comme une tour fortifiée « Mausell » dans l’estuaire de la Tamise, la plateforme Sealand ou un porte avion américain au nord-ouest du Texas.

La plateforme Sealand - Photo DR site SkytrekA également été abordé la problématique du ravitaillement en essence aéronautique 100LL dans certaines contrées. Elle est introuvable, par exemple, pour tout l’est de la Russie. Il est donc nécessaire d’organiser l’envoi de bidons au préalable, ce qui n’est pas si simple et vient se rajouter à toutes les démarches administratives à mener.

Red Sands Fort - Photo DR site SkytrekDu 22 au 26 mai, les deux pilotes participeront à un stage HUET (hélicopter Underwater Escape Training) avec la Marine nationale. Cela leur permettra d’être préparés au mieux à un amerrissage d’urgence au vu des longues traversées maritimes du trajet et malgré les flottabilités de secours dont seront pourvus les deux appareils construits à Aix-en-Provence. Chaque Cabri sera également équipé d’un réservoir supplémentaire souple ramené à 90 litres pour atteindre une autonomie d’environ 1000 km (600 Nm).

Le départ, prévu initialement le 15 juin, se fera le 18 juin depuis l’Héliport de Paris pour une petite étape jusqu’au Salon aéronautique international du Bourget, escorté, s’il vous plait, par deux H145 de la Sécurité civile, partenaire du projet. Le « vrai départ » de l’aventure se fera le 19 juin en direction du Royaume-Uni.

Patrick GISLE
https://skytrek.fr
https://facebook.com/HelicopterWorldTour

Commenter cette brève Répondre à cette brève