New York : Uber, un taxi dans les airs

Vendredi 4 octobre 2019

À New York, Uber se lance dans l’hélicoptère pour transporter ses passagers les plus fortunés à l’aéroport.
Le réflexe est devenu commun dans les grandes villes : Bell 430 N431HF Uber prêt à décoller pour l'aéroport JFK - Photo DRune application, et une voiture au bout des doigts. Mais depuis cette semaine à New York, un nouveau véhicule est proposé. Pour aller du centre-ville de Manhattan à l’aéroport Kennedy, il suffit d’un clic sur le logo Ubercopter, et, pour 209€ par personne, voici une course d’un nouveau genre. Une première voiture arrive. Direction l’héliport au sud de Manhattan, puis embarquement rapide dans l’hélicoptère Uber.

Un trajet deux fois plus rapide
En quelques instants, l’appareil s’échappe des rues encombrées de la mégalopole américaine. Pour la journée de lancement, Uber transporte des journalistes. Il faut huit minutes de vol pour arriver à l’aéroport. À la descente de l’hélicoptère, un autre véhicule Uber A bord du Bell 430 N431HF - Photo DR CNBC a juste à conduire les passagers au terminal d’embarquement pour prendre l’avion. "Au final, cela nous aura pris quarante minutes pour atteindre un terminal de l’aéroport depuis le centre-ville de Manhattan, avec un vol en hélicoptère et deux petits trajets de voiture. Cela nous aurait pris une heure et vingt minutes en taxi : le double de temps, mais aussi deux fois moins cher", explique le journaliste de France 2 Loïc de la Mornais. Source francetvinfo.fr

Communiqué de Presse
Hélicoptère-taxi de 8 minutes à destination de l’aéroport JFK de New York
Traverser le trafic dense de Manhattan peut être pénible, en particulier pour les voyageurs qui s’empressent de prendre un vol. Mais maintenant, les passagers à court de temps ont une autre option : le service de taxi-hélicoptère d’Uber.

Le Uber Copter, qui a été déployé le 7 octobre pour tous les utilisateurs, permet aux passagers du bas Manhattan de se rendre à l’aéroport international John F. Kennedy (JFK) avec un trajet en hélicoptère de huit minutes.

Chaque voyage est vendu avec une étiquette de prix de 200 $ à 225 $, selon la demande. L’hélicoptère à cinq places est disponible en après-midi les jours de semaine de 14h à 18h.

Un voyage complet d’Uber Copter comprend deux voyages de transport terrestre et un tour en hélicoptère.

Voici à quoi ressemble un voyage typique :
1-Réservez votre voyage Uber Copter avec l’application Uber – vous verrez l’option Copter si votre voyage commence dans la zone désignée. Cela peut être fait jusqu’à cinq jours à l’avance, ou juste 30 minutes avant votre vol.
2-Une voiture Uber viendra vous chercher à votre emplacement et vous conduira à l’héliport du centre-ville de Manhattan.
3-À l’héliport, vous allez enregistrer et regarder une vidéo de sécurité de 90 secondes avant de monter à bord. "Ce processus est censé prendre le moins de temps possible car Uber Copter est censé permettre aux gens de gagner du temps entre Lower Manhattan et JFK, et vice-versa", a déclaré un porte-parole d’Uber à CNBC.
4-Embarquez pour votre périple de huit minutes en hélicoptère jusqu’à l’aéroport JFK, où vous atterrirez à un héliport près du terminal 8.
5-Là, une voiture Uber vous amènera à votre terminal de départ.

Le trajet de Manhattan à l’aéroport JFK prend environ huit minutes.

Les passagers peuvent emporter une valise de cabine pesant 18 kilogrammes et un objet personnel.

Pourquoi Uber Copter ?
Selon le géant du transport, leur service Uber Copter aidera les clients à gagner du temps sur leurs trajets quotidiens.

"Uber Copter peut changer votre façon de voyager, en proposant des trajets porte à porte de l’aéroport conçus pour que vous passiez moins de temps stressé et encore moins de temps dans les embouteillages", écrit la société sur son site web.

Bien que Google Maps estime qu’un trajet de Lower Manhattan à l’aéroport JFK ne prend que 24 minutes, en réalité, les trajets durent généralement entre 45 et 60 minutes en raison du trafic mal connu. La congestion routière est un problème tellement grave que New York adoptera une tarification de la congestion à partir de 2021 pour gérer les flux de trafic dans la région.

Commenter cette brève Répondre à cette brève