Métier : Pilote d’hélicoptère

Mercredi 1er octobre 2008

Aux commandes de son hélicoptère, le pilote assure des vols réguliers pour le transport de passagers et de marchandises. Il effectue aussi des missions ponctuelles, comme des sauvetages en mer, ou explore des zones difficiles d’accès, comme la montagne. Il peut également réaliser du travail aérien pour prendre des photos, par exemple.

METIER

Comment travaille-t-il ?
Le pilote d’hélicoptère effectue ses missions à la commande ou en service régulier. Tout dépend de la compagnie qui l’emploie et de la licence qu’il possède, pilote professionnel ou de ligne. Pour les agriculteurs, il survole les champs pour pulvériser des engrais ou des insecticides. Pour des journalistes, il est amené à positionner son hélicoptère au-dessus des lieux d’accident non accessibles par la route. Le transport de personnes d’un héliport à un autre occupe une grande partie de ses journées. Il passe également de nombreuses heures à instruire des élèves pilotes. Il dispose alors d’un hélicoptère à double commande.

Où exerce-t-il ?
Dans le civil ou dans l’armée, le pilote d’hélicoptère est amené à travailler à l’étranger. En dehors de son hélicoptère, il passe plusieurs heures à définir des plans de vol et remplir des papiers administratifs, notamment pour comptabiliser ses propres heures de vol.

QUALITES ESSENTIELLES

Vigilant
L’hélicoptère est un engin hyper rapide. A manier avec précaution pour assurer la sécurité des passagers.

Maître de soi
Le pilote peut être amené à voler par tous les temps, surtout s’il est en opération de sauvetage. Une grande dextérité est indispensable.

Respectueux
Le pilote d’hélicoptère n’a pas le droit de survoler certaines zones urbaines ou même parfois rurales. S’il ne respecte pas la loi, sa licence peut lui être retirée.

PRINCIPAUX DÉBOUCHÉS

La formation de pilote d’hélicoptère étant très coûteuse, bon nombre s’engagent d’abord dans l’armée, qui permet de financer la formation et d’acquérir de l’expérience.

Les pilotes embauchés par les compagnies de transport et de travail aériens sont très souvent concurrencés par les anciens pilotes militaires.

FORMATION

A priori, aucun diplôme n’est exigé pour se présenter à la formation menant au brevet de pilote privé d’hélicoptère. Mais pour les épreuves théoriques du brevet de pilote, mieux vaut avoir au minimum un niveau de classe de première. Il faut aussi avoir 17 ans, satisfaire à une visite médicale et avoir suivi une formation homologuée comprenant au moins 45 h de vol.

La licence de pilote professionnel d’hélicoptère se prépare dans une école civile privée, très onéreuse. Il faut avoir 18 ans, avoir suivi au moins 20 h de vol dans le cadre d’une formation homologuée, puis totaliser soit 150 h de vol en tant que pilote d’hélicoptère, soit 100 h en école homologuée. Des épreuves théoriques et un examen en vol permettent d’obtenir cette licence de pilote professionnel.En passant la qualification IFR (instrumental flying rules), qui correspond au vol aux instruments, le pilote professionnel a l’autorisation de voler par tous les temps.

Pour passer le brevet et la licence de pilote de ligne d’hélicoptère, 1 200 h de vol sont nécessaires. Il faut également être titulaire de la licence de pilote professionnel, de la qualification IFR et avoir au moins 21 ans. Les formations se déroulent dans les compagnies aériennes.

Enfin, l’armée forme ses propres pilotes selon les corps concernés : armée de Terre, armée de l’Air, aéronavale ou gendarmerie nationale. Beaucoup de pilotes d’hélicoptères du civil sont d’ailleurs d’anciens pilotes de l’armée.

SALAIRES

Pilote professionnel
2 355 € à 3 300 € (convention collective n°3288 : 2 700€ brut)

Pilote de ligne
3 670 € à 4 220 €

ÉVOLUTION

Pilote professionnel
Vous effectuez des missions ponctuelles ou travaillez dans le transport de marchandises.

Pilote de ligne
Vous pouvez être commandant de bord sur tous types d’hélicoptères et de vols.
Said Chouater, métier : pilote professionnel d'hélicoptèreSaïd Chouater
Pilote d’hélicoptère
36 ans
Issy-les-Moulineaux (92)
Licence de pilote professionnel
Expérience : 4 ans

- Cliquez ici pour voir un reportage où Saïd Chouater parle de son métier.
source

Commenter cette brève Répondre à cette brève