Coup de projecteur sur la SAG

Dimanche 15 juin 2008

A l’initiative commune du Cercle Militaire Gaudois et de l’Amicale des Anciens des Formations Aériennes de la Gendarmerie, un hélicoptère de type Écureuil AS 350 BA, immatriculé F-MJCN, de la Section Aérienne de la Gendarmerie de Hyères s’est posé ce dimanche 15 juin un peu avant 14h00 sur l’aire d’évolution du club d’aéro-modélisme de La Gaude, située en contre-bas du stade du Mont Gros.
Le pilote de l'Ecureuil F-MJCN : le Lt Col Jean-Paul BLOY, prolixe d'explications et bon pédagogue, a captivé son jeune auditoire qui a pu approcher de près l'hélicoptère.Annoncé sur le site de la Mairie, sur celui du club d’aéro-modélisme et par Nice-Matin, cette manifestation a drainé un public intéressé par les choses de l’Air mais a aussi profité aux nombreux enfants présents au stade pour participer à un tournoi de football, ainsi qu’aux parents qui les accompagnaient.
Pendant une heure entière, le pilote : le Lt Col Jean-Paul BLOY, prolixe d’explications et bon pédagogue, a captivé son jeune auditoire qui a pu approcher de près l’hélicoptère. Dans le même temps, après avoir ouvert tous les capots moteurs, le mécanicien de bord a fourni aux parents toutes les explications mécaniques souhaitées. C’est donc près de 150 personnes, enfants et adultes, parmi lesquels Michel MEINI, Maire de La Gaude, accompagné de nombreux élus, qui ont découvert, d’une part une machine de rêve qui, bien que d’usage militaire, a "sauvé plus de vies qu’elle n’en a coûté" (Igor Sikorski). Et d’autre part que la mission des Gendarmes n’est pas "que" répressive. Au vu de l’intérêt manifesté par un certain nombre de spectateurs, gageons que des vocations sont peut être nées à La Gaude ce dimanche 15 juin 2008...
Un peu avant 15h00, appelé pour un secours en mer au large de Saint Tropez, l’équipage a interrompu ses explications prématurément et l’hélicoptère a décollé dans l’urgence, soulevant, sous l’effet du souffle de son rotor, un nuage de poussière dont le public a largement bénéficié... sans que cela n’ampute, ni son engouement, ni sa satisfaction." source

Commenter cette brève Répondre à cette brève