Un hélicoptère de la gendarmerie pour veiller sur les départs en vacances

Samedi 21 février 2009

Hier, durant une large partie de l’après-midi, un hélicoptère de la gendarmerie a survolé l’autoroute A2, dans sa portion traversant le Cambrésis. Une opération de sécurité routière organisée par l’Escadron départemental de sécurité routière en ce jour de grand départ en vacances.
L'hélicoptère de la gendarmerie survolait hier l'autoroute A2, en ce week-end de grand départ en vacances« C’est plutôt surprenant d’être contrôlé d’un hélicoptère », témoigne cet automobiliste. En effet, l’escadron départemental de sécurité routière du Nord-Valenciennes procédait hier, de 15 h à 18 h, à une opération de contrôles routiers sur l’autoroute A 2, entre le péage de Thun-l’Évêque et Havrincourt, avec l’emploi d’un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie nationale.
« L’application du principe de prévention doit être intensifiée lors des périodes de circulation intense (départ en week-end et début des vacances scolaires) », explique le capitaine Paulo, commandant de l’EDSR. Une vingtaine de militaires, dans les airs, sur les motos ou dans des véhicules pour verbaliser étaient mobilisés en ce jour de chassé-croisé des vacances.
L’objectif était d’optimiser la lutte contre l’insécurité routière en surprenant les contrevenants par une constatation des infractions depuis les airs. Les dépassements de véhicules par la droite, les circulations en marche normale sur la partie gauche de la chaussée, le non-respect des distances de sécurité et les vitesses excessives étaient vus du ciel... Bilan de cet après-midi : huit infractions relevées, dont sept non respects des distances de sécurité et un maintien sur la voie de gauche.
Si l’hélicoptère surveillait hier l’autoroute A 2, il sera de nouveau dans le ciel cambrésien dans les prochaines semaines, au-dessus des nationales cette fois, là où les accidents mortels ont été bien plus nombreux en 2008 qu’en 2007. S. Z. source

Commenter cette brève Répondre à cette brève