Sauvetage par hélicoptère d’un habitant du Sud

Jeudi 19 février 2009

LE SOUFFLEUR Mardi après-midi
L’équipage de l’hélicoptère Le Fennec, composé des assistants surintendants de police Bobeechurn et Juwaheer, du caporal Khemun en tant que Winch Operator et du constable Porahoo (sauveteur), a mené, mardi après-midi, une opération de sauvetage in extremis en mer suite à un message de détresse émis par le poste de police de L’Escalier. Cette opération a été menée avec succès, alors que l’équipage de cet hélicoptère était on assignment dans le cadre de la visite officielle du président de la République populaire de Chine, Hu Jintao.
Vers 15 h 15, le responsable du Fennec devait recevoir un SOS pour le sauvetage d’un habitant du Sud, qui se trouvait en difficulté en mer au large de Bassin-Carangue à Le Souffleur. Moins de cinq minutes plus tard, l’hélicoptère de la police survolait la zone concernée et des mesures exceptionnelles ont dû être prises vu les circonstances du drame.
La victime, qui portait de graves blessures, était sur le point de se noyer. Après avoir pesé les risques pour sa propre sécurité, le constable Porahoo devait décider de se jeter à l’eau en vue de boucler les procédures pour l’hélitreuillage de l’homme. Dans son rapport sur cette opération de sauvetage, le Wing Commander Sashank Misra devait souligner que " as a routine, the life saver is lowered through the helicopter winch, however, given the extraordinaire circumstances, he jumped into the water unmindful of his personal safety. He quickly put the rescue strap around the person in distress, which is a difficult task to perform on a nearly unconscious person ".
Vu l’état des blessures de la victime, tout délai dans l’enclenchement de l’opération de sauvetage aurait pu avoir des conséquences graves. La victime a été admise à l’hôpital de Rose-Belle, où son état est jugé grave. source

Commenter cette brève Répondre à cette brève