Médecin Hélico

Mardi 25 janvier 2005

La journée type du médecin hélico
Le médecin hélico prend sa garde à 8h30 au CHU Nancy pour les transports héliportés sur un EC 135 « Oscar » pour les intimes, de son vrai nom : Fox Golf Lima Oscar Roméo.
Décollage de l'EC135 F-GLOR - Photo Pierre BoussionComme pour tous les moyens du SMUR, le médecin de garde, signale lors de la relève les éventuelles difficultés rencontrées la veille. Le médecin monte ensuite sur l’hélistation pour faire l’inventaire quotidien.
Puis c’est l’attente de la mission 2 à 3 en moyenne. Elles sont très variées et touchent tous les domaines de la pathologie d’urgence.
75 % des missions sont des transferts de patients des hôpitaux lorrains (transferts secondaires) vers les pôles spécialisés du CHU (neurochirurgie, cardiologie interventielle, réanimation médicale et chirurgicale, adultes et enfants...). 25 % des missions son réalisées au domicile du malade ou sur le bord de la route (missions primaires).
L’équipe héliportée apprte aux patients, dont la gravité dépasse le cadre des possibilités locales, des soins spécilaisées à l’aide d’un vecteur rapide et confortable. 25 % de missions sont réalisées de nuit. Parfois, une météo un peu capricieuse rend impossible la réalisation de certaines missions.
« Oscar » dessert les 4 départements lorrains, avec une garde médicale spécifique assurée par un médecin urgentiste ou anesthésiste d’un établissement de la région. Le déclenchement d’une mission héliportée est sous la responsabilité de chaque SAMU départemental et coordonnée par le SAMU 54.
Toujours fidèle, avec un taux d’absentéisme insignifiant grâce à Jacques son mécanicien, « Oscar » ne pourrait être aussi opérationnel sans ses 5 pilotes : Georges, Jean-Jacques, Patrick, Daniel et Frédéric. source

Commenter cette brève Répondre à cette brève