Chiens et hélicos dans un exercice commun

Jeudi 23 mai 2013

Un exercice commun gendarmerie et police de transport et hélitreuillage des équipes cynophiles a eu lieu hier à Sélestat.
Dans cet exercice, le chien doit avoir une confiance totale dans son maître - Photo Hervé KielwasserSolidement attaché à son maître, l’adjudant Philippe Garnier, Dilik se retrouve dans les airs, accroché à un filin sous un hélicoptère. Le chien, un malinois de 25 kg, ne bouge pas, il s’en remet totalement à l’homme, en toute confiance. Dilik, puis Enzo, et huit autres chiens ont ainsi participé hier à un exercice commun police et gendarmerie du Bas-Rhin de transport par hélicoptère et hélitreuillage, à Sélestat.
Que ce soit pour sauver une personne en secteur montagneux côté gendarmerie, ou le besoin d’être très rapidement sur place pour une intervention côté police, les équipes cynophiles peuvent en effet être appelées à utiliser l’hélicoptère.

Une première
Or on ne peut savoir avant comment réagira l’animal. « Certains chiens ont peur du bruit, refusent de monter ou de descendre, certains se planquent au fond, se débattent… », a expliqué le pilote de l’hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie de Meyenheim. Et pas question de découvrir cela le jour de l’intervention. D’où l’importance de l’exercice. Si celui-ci est annuel pour les gendarmes, pour les policiers c’était une première en Alsace, invités à participer à l’opération par la gendarme-rie. « Cela s’est passé sans aucun problème, pouvait constater Joël Irion, de la DDSP 67 (direction départementale de la sécurité publique). Finalement l’appréhension était plus chez les hommes. Les chiens sont tellement habitués à travailler avec leur maître qu’ils ne font qu’un avec lui. »
Gendarmerie : huit équipes cynophiles dans le Bas-Rhin, dont trois pour le GIC, groupe d’intervention cynophile basé à Sélestat, les autres étant dans les différents Psig. Quatre équipes étaient à l’exercice hier. Les opérations par hélicoptère représentent 1 % de leurs interventions. (...) Lire la suite sur lalsace.fr

Cliquez ici pour voir le diaporama des photos de Hervé Kielwasser.

Commenter cette brève Répondre à cette brève