Les gendarmes peuvent remercier le ciel

Jeudi 20 septembre 2012

Bar-sur-Seine - En opération au sol, les gendarmes peuvent s’appuyer sur l’hélicoptère EC 135 qui leur offre un avantage visuel déterminant. Prêt à décoller ?
 L'EC 135 peut embarquer quatre personnes. À l'avant, le pilote et son mécanicien surveillent les instruments de bord Avec l’EC 135, la lutte contre la délinquance prend de la hauteur. Cet hélicoptère de la gendarmerie nationale vient appuyer, dans les airs, le travail effectué, au sol, par les brigades de la Côte des Bars durant les vendanges.
Lundi, notre journal a eu la possibilité d’embarquer à bord de cet appareil doté d’une technologie de pointe impressionnante.

Les yeux des brigades terrestres
Pour les militaires en opération au sol, l’EC 135 s’avère être un outil particulièrement efficace. Hélicoptère biturbines de 2 tonnes, l’appareil est régulièrement appelé dans le cadre de recherches de victimes ou de malfaiteurs.
Il est doté de plusieurs caméras qui lui permettent de pouvoir lire une plaque d’immatriculation à près de deux kilomètres, de jour comme de nuit grâce à des filtres infrarouges et des caméras thermiques. Équipé d’un projecteur surpuissant, l’EC 135 peut éclairer « comme en plein jour » l’équivalent d’un terrain de football au beau milieu de la nuit. « En cas de contrôles routiers, l’hélicoptère peut par exemple nous indiquer qu’un véhicule vient de faire demi-tour en amont pour éviter notre barrage et nous indiquer sa position » évoque le capitaine Pierre, commandant de la compagnie de Bar-sur-Aube.
« Durant cette période de vendanges, nous pouvons être appelés à rechercher des personnes ayant fait un malaise dans les vignes par exemple. Lors de notre dernière opération, nous avons permis l’arrestation d’une moto près de Thionville », avance l’adjudant-chef Lissonnet, aux commandes de son appareil, basé à Metz. « En opération, ce sont nos yeux », acquiesce un militaire.

Confort
Capable de relier Bar-sur-Seine à Bar-sur-Aube en seulement 8 minutes, l’engin dispose d’une autonomie de près de 2 h 30 de vol. (...) Lire la suite sur lest-eclair.f

Commenter cette brève Répondre à cette brève