Le massif ariégeois sous la protection des sauveteurs des montagnes

Mercredi 22 août 2012

L’Ariège possède l’un des cinq pelotons de gendarmerie de haute-montagne des Pyrénées qui intervient en cas d’urgence sur tout le massif.

Le pilote Guillaume Roux - Photo © MidiNewsBasé à Savignac-les-Ormeaux avec 14 professionnels, leur base arrière permanente se trouve à l’aérodrome Pamiers-les Pujols.

Sur place, un détachement aérien composé de trois pilotes, quatre mécaniciens et un secrétaire ont la charge de l’hélicoptère de secours qui permet les interventions avec les hommes du PGHM.

« Nous étions positionnés la moitié du temps à Toulouse, il a fallu un an pour aménager le hangar. C’est très intéressant car cela permet d’être plus rapide dans les secours pour couvrir le massif pyrénéen » détaille Guillaume Roux, pilote.

Arrivé de Savoie depuis un mois en Ariège, le nouveau commandant du peloton Jean-Louis Hildenbrand apprivoise les caractéristiques du département.

« Il y a une problématique différente entre Pyrénées et Alpes. Ici la montagne est relativement escarpée et parfois difficile d’accès. C’est pour cela que l’hélicoptère est primordial pour les accidentés et leurs survie » précise le commandant.

Les gendarmes qui ont une formation pluridisciplinaire en alpinisme, secourisme et en milieu judiciaire, pratiquent environ 200 interventions par an en Ariège. (...) Lire la suite sur ariegenews.com

- Cliquez ici pour voir le reportage vidéo.

Commenter cette brève Répondre à cette brève