Le X³ d’Eurocopter en tournée aux États-Unis

Mardi 12 juin 2012

L’hélicoptère X3 s’est posé aujourd’hui sur le sol américain. Il entame une tournée de présentation d’un mois, pour démontrer toute l’étendue de ses capacités opérationnelles aux opérateurs civils et militaires.
Transporté à bord d’un avion-cargo spécialement affrété depuis le Centre d’essais en vol d’Istres (Bouches-du-Rhône), Le X3 F-ZXXX d'Eurocopter -Unis - Photo Eurocopterle X3 s’est posé aujourd’hui sur le sol du Texas. Cet appareil hybride, mi-avion mi-hélicoptère, sera basé à Grand Prairie (Texas), siège d’American Eurocopter (la filiale américaine d’Eurocopter), où il préparera la tournée officielle qui le conduira dans plusieurs états américains à partir du 20 juin.

Au cours de cette tournée estivale, le X3 fera escale dans cinq villes pour présenter les exceptionnelles performances obtenues en conjuguant les capacités de vol stationnaire d’un hélicoptère avec la vitesse de croisière d’un avion à turbopropulseurs. Outre les démonstrations en vol réalisées par l’équipe d’essais d’Eurocopter, le X3 sera également mis à la disposition, aux fins d’évaluation, de certains opérateurs civils et de membres des forces armées américaines.

Tout au long des essais effectués au Centre d’essais en vol d’Istres, le X3 a franchi sans difficulté l’objectif de vitesse initialement fixé à 220 nœuds, dépassant même les 232 nœuds (430 km /h) lors de vols en palier, en utilisant 80 % de sa puissance disponible. Confirmant son excellent comportement en vol, sa manœuvrabilité, ainsi que ses exceptionnelles capacités d’accélération et de décélération, l’appareil hybride a atteint des vitesses de montée et de descente sans équivalent et affiché un très faible niveau de vibrations, sans recourir à des systèmes de réduction active ou passive des vibrations.

« Alors que nous avons réalisé des essais extrêmement satisfaisants en Europe, cette tournée du X3 aux Etats-Unis va permettre de souligner la maturité de la solution imaginée par Eurocopter pour des usages où le succès des missions dépend de la réduction du temps de vol, la vitesse maximale obtenue en vol de croisière, associées à un coût opérationnel raisonnable », a déclaré Lutz Bertling, Président d’Eurocopter. « Il est important de démontrer comment nous appliquons notre capacité d’innovation pour répondre aux attentes du marché en faisant appel à des solutions disponibles dès aujourd’hui et qui assurent une vitesse de croisière supérieure de 50 % à celle d’hélicoptères ordinaires, le tout à un coût extrêmement abordable et avec des augmentations de productivité significatives. »

Le démonstrateur X3 est équipé de deux moteurs qui propulsent un rotor principal à cinq pales et de deux hélices installées de part et d’autre de l’appareil sur des ailes de courte envergure. Un large éventail d’utilisations est envisagé pour le X3 : missions de recherche et sauvetage (SAR) sur de longues distances, patrouilles de garde-côtes, missions de surveillance aux frontières, transport de passagers, transfert de personnel vers les plates-formes offshore et navettes interurbaines. Cet appareil conviendra également aux missions militaires dans le cadre des opérations des forces spéciales, au transport de troupes, aux missions de recherche et sauvetage au combat et aux évacuations médicales. Toutes ces missions pourront s’appuyer sur une vitesse de croisière élevée et d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage verticaux.

Moins de trois ans ont suffi à Eurocopter pour développer cette configuration hybride, depuis le concept jusqu’au premier vol. Après avoir décollé pour la première fois en septembre 2010, l’enveloppe de vol de l’appareil s’est rapidement ouverte, l’objectif de vitesse initial fixé à 180 nœuds (333 km/h) lors d’un vol en palier étant atteint à peine quelques semaines plus tard. Les vols ont repris en mars 2011 suite à l’intégration des boîtes de transmission définitives, une modification prévue et destinée à parvenir à un fonctionnement à plein régime. Le X3 a ainsi pu dépasser sans difficulté son objectif de vitesse de croisière initial en maintenant une vitesse supérieure à 220 nœuds (407 km/h). Source : Communiqué d’Eurocopter France.

Commenter cette brève Répondre à cette brève