Maman de cinq enfants, pilote d’hélicoptère et chef d’entreprise au Canada

Mercredi 4 avril 2012

Maman de cinq enfants, pilote d’hélicoptère et chef d’entreprise, le moins que l’on puisse dire c’est que Valérie Delorme a plusieurs cordes à son arc et qu’elle ne craint pas de les utiliser pour réaliser les nombreux projets qui mijotent dans sa tête.

Valérie Delorme, mère de famille, femmes d'affaires et pilote d'hélcoptère - Photo CDM par Claude CormierPrésidente et gestionnaire des activités d’Hélibellule, une entreprise qui offre un service de location d’hélicoptères à l’aéroport de Mirabel, Mme Delorme a pris un long chemin pour arriver à destination.

Originaire de Sherbrooke, cette femme dynamique rêvait toute jeune de voyager et de découvrir le monde. « Je savais une chose, je voulais faire un travail que j’aimais et avoir du plaisir », confie-t-elle. C’est ainsi qu’elle a suivi un cours en tourisme, été GO dans un Club Med en Martinique et travaillé à l’Association touristique des Laurentides.

Avant de fonder Hélibellule avec son conjoint Sylvain Robitaille, Valérie Delorme est restée à la maison pendant une quinzaine d’années à s’occuper de sa progéniture. Dans les dernières années de sa sabbatique, elle a partagé son temps entre la maison et son école de danse aérobique qu’elle a mise sur pied. Lorsque la plus jeune de la famille est entrée à la maternelle, elle a repris le travail à temps plein.

Pilote d’hélicoptère
C’est pendant qu’elle était à la maison, que Valérie Delorme a décidé de suivre des cours de pilote d’hélicoptère avec son conjoint. Ce qui était au départ un passe-temps est devenu un gagne-pain pour Mme Delorme.

Celle-ci réalise maintenant que tout ce qu’elle a fait par le passé lui sert dans son travail actuel. « Au secondaire, j’étudiais en musique et je jouais du piano, ce qui m’aide aujourd’hui dans ma coordination pour piloter un hélicoptère. Mes cours d’aérobie me permettent d’être en forme, une condition essentielle pour être pilote d’hélicoptère. »

Valérie Delorme, une des rares femmes propriétaire d'une compagnie d'hélicoptère - Photo CDM par Claude CormierHélibellule est une entreprise basée à l’aéroport de Mirabel. « C’est nous d’une certaine façon qui avons ramené des vols à Mirabel », constate-t-elle. Sa compagnie offre en effet le service d’entretien d’hélicoptères et d’avions privés. Les gens atterrissent à Mirabel, reçoivent les services d’Hélibellule et l’entreprise peut aller les reconduire aux quatre coins du Québec à bord de l’un de ses trois hélicoptères.

Hélibellule offre du transport touristique, des excursions et des tours d’hélicoptère. L’an dernier, l’entreprise a accueilli un Airbus de la LPGA avec à son bord une centaine de personnes. En plus d’assurer l’entretien de l’appareil, elle a transporté en hélicoptère les joueuses professionnelles de golf vers le club où se déroulait le tournoi.

Hélibellule, c’est également FBO (Fixe Base Opération), une division de la compagnie reconnue par Transport Canada pour l’entretien des appareils. Mme Delorme est d’ailleurs l’une des deux seules femmes au Canada à être reconnue comme gestionnaire des opérations. (...) Lire la suite sur lavoixdunord.canoe.ca

Commenter cette brève Répondre à cette brève