Les premiers pilotes d’hélico sortis de la BA 115

Mardi 27 mars 2012

Devant les aviateurs au garde à vous en tenues d’apparats, un orchestre militaire de Paris, une tribune pour les civils... Les premiers diplômés du centre d’instruction des équipages d’hélicoptères installé à la Base Aérienne d’Orange depuis l’été dernier seulement, ont reçu leur prestigieux brevet de pilote, de mécanicien ou de sauveteur.

"La première des vertus est le courage !"
Alors que les troupes étaient sous les ordres du lieutenant-colonel Perre Madej, commandant du centre d’instruction, les 11 brevets de pilotes, 6 brevets de sauveteur plongeur et 9 brevets de mécanicien d’équipage, le commandant de la base, le colonel Eric Charpentier a eu l’honneur d’accueillir quelques hautes personnalités de l’armée de l’air dans la base orangeoise.

En effet, le général de brigade aérienne Philippe Gasnot avait notamment fait le déplacement. Il a d’ailleurs clôturé la cérémonie et fait de preuve de philosophie dans un discours patriote et martial : "C’est une première pour votre base. Un moment d’émotion pour les officiers et leurs familles. Être officier ou sous officier c’est un engagement de servir la nation pour servir la République. Il faut, comme nos anciens, risquer sa vie pour des idéaux. Mais la victoire est plus belle si vous ramenez vos hommes à la maison. De toutes les vertus, la plus importante est le courage. Vous êtes de la grande famille des transporteurs qui ont sauvé 5 996 personnes dans le monde en 2011."

L’été dernier, un CIEH (Centre d’Instruction des Équipages d’Hélicoptère) s’est créé sur la BA115. Comme leurs moyens se sont mutualisés avec la base d’Istres, ce sont désormais plus de vingt appareils qui sont basés à Caritat.

"La mission des pilotes de la Région est la surveillance dans la vallée du Rhône, les sauvetages en cas de crash aérien ou de catastrophe naturelle pour les populations civiles, explique le capitaine de base et chef de cabinet Alice Bourgeoisat. Ce matin nous avons eu la première promotion d’élèves qui ont obtenu leur brevet de pilote d’hélicoptère. En général, en fonction des flux, cette remise officielle a lieu deux à trois fois par an. La formation, qui dure entre quatre et six mois, correspond à un certain nombre d’heures de vol." (...) Lire la suite sur laprovence.com

Commenter cette brève Répondre à cette brève