Un pilote d’hélicoptère se tue au Lorrain (Martinique)

Mardi 13 mars 2012

Un homme de 43 ans, Luc Chassary, pilote professionnel, a trouvé la mort hier après-midi dans le crash de son hélicoptère au quartier Maxime, au Lorrain.
Le pilote, Luc Chassary, totalisait un nombre très important d'heures de vol- Photo C. D./Archives France-AntillesL’accident s’est produit aux alentours de 15 h 30 sur le territoire de la commune du Lorrain. L’appareil, qui appartient à une entreprise d’épandage de produits phytosanitaires, survolait le secteur lorsqu’il a heurté une ligne à haute tension. L’hélicoptère s’est violemment fracassé au sol avant de s’embraser. Le pilote âgé de 43 ans n’a pas eu le temps de s’extraire de l’engin. Il a été retrouvé carbonisé dans l’habitacle de son appareil.
D’après nos informations, l’homme était l’un des plus anciens et plus expérimentés pilote de sa société. A-t-il eu un souci mécanique ? A-t-il été victime d’un malaise ? Pourquoi l’hélicoptère a-t-il heurté une ligne à haute tension ? Ce sont les investigations menées par les gendarmes qui pourront répondre à toutes ces questions. Une enquête a été confiée aux spécialistes de la brigade de gendarmerie des transports aériens, basée au Lamentin, en collaboration avec la compagnie de gendarmerie de Trinité.

Un type d’accident pas vraiment isolé
Dès hier soir, les enquêteurs de cette brigade étaient à pied d’oeuvre pour faire les premières constations techniques sur l’appareil accidenté. Pour l’heure, aucune hypothèse n’est privilégiée dans cet accident qui a coûté la vie à un pilote qui, manifestement, avait une bonne connaissance de la topographie de la région et semblait connaître les dangers des lignes électriques dans cette zone de l’île. Cet accident n’est pas un cas isolé. Le dernier en date remonte à août 2010. Après avoir accroché une ligne à haute tension, l'appareil s'est embrasé Ce jour-là, un hélicoptère qui effectuait une mission d’épandage sur une plantation de bananes à Saint-Joseph avait accroché une ligne électrique. L’appareil s’était embrasé avant de s’écraser au sol. Là, le pilote a eu beaucoup de chance puisqu’il sortait quasiment indemne de cet accident.
Mais, hier après-midi, outre le décès du pilote, ce crash n’a pas été sans risques également pour la circulation sur la RN1. En effet, les gendarmes de la compagnie ont dû mettre en place tout un dispositif de déviation sur cette portion de route. Puisque les câbles électriques du réseau à haute tension se sont retrouvés au sol après avoir été sectionnés par l’hélicoptère. (...) Lire la suite sur martinique.franceantilles.fr
...
14-03-2012 Choc au Lorrain après l’accident d’hélicoptère
Les riverains du quartier Maxime au Lorrain choqués ce mardi, au lendemain de l’accident d’hélicoptère qui a coûté la vie au pilote professionnel, Luc Chassary.

La nouvelle du crash a suscité une vive émotion dans ce quartier à une centaine de mètres du lieu de la catastrophe. Son appareil, servant à de l’épandage aérien, s’est écrasé avant de prendre feu, dans une bananeraie lorrinoise.

Dans le quartier, les voisins disent penser à la famille du défunt après ce tragique accident. D’autres se sentent chanceux d’avoir pu échapper à ce drame. Au cours de sa mission, il aurait heurté une ligne à haute tension.

Les circonstances de ce drame ne sont pas clairement établies. L’habitacle calciné a été ôté du champ de bananes. Une enquête a été ouverte pour déterminer si ce drame résulte d’une défaillance technique ou d’une erreur humaine. (...) Lire la suite sur www.maximini.com

Commenter cette brève Répondre à cette brève