La marine nationale dévoile le prototype de l’hélicoptère Panther Mk2

Jeudi 21 mai 2009

L’hélicoptère Panther Mk2 de la marine nationale a été dévoilé au public (enfin, plus exactement à des journalistes de défense et de l’aéronautique lors d’un séminaire sur les hélicoptères avant le Salon du Bourget) pour la première fois lundi dernier à Hyères. Le Panther est en service dans la marine nationale depuis 1992 et la version Mk2 est la première étape d’une modernisation à mi-vie d’un montant de 80 millions €.

Arnaud Demichelis, responsable du programme des hélicoptères de la marine à la DGA, a indiqué que le prototype, qui a volé pour la première fois en novembre 2008, venait juste de commencer ses essais en vol. Il dispose d’un cockpit entièrement nouveau “pour réduire la charge de travail des équipages”, capacité de vision nocturne compatible avec les lunettes de vision nocturne, un système de communication amélioré et un nouveau système de gestion de vol avec GPS militaire.

“Cette modernisation sera une révolution pour la marine nationale, à la fois pour les équipages, et pour la façon dont la flotte les utilisera comme outil,” a-t-il indiqué.

Le prototype sera livré à la fin de cette année sans un système d’auto-protection qui fait partie de la seconde étape de la modernisation (voir à ce sujet l’article sur la Corée du Sud). A la mi-2010, le premier hélicoptère de série sera livré et les 16 Panthers modernisés avec un système d’auto-protection seront livrés entre la mi-2012 et mi-2014. source

...
25 mai 2009
Le nouvel outil de la France pour les missions de lutte contre la piraterie

La marine nationale présente le Panther modernisé
Pour la première fois, la marine nationale a publiquement présenté la nouvelle version Mk 2 de son hélicoptère Panther, lors d’une visite de presse organisée par la DGA avant le Salon du Bourget, sur la base aéronavale de Hyères. En 2003, Eurocopter a été chargé de la modernisation à mi-vie des 16 hélicoptères de la marine, un contrat d’environ 80 millions €. Le premier prototype Mk 2 a volé pour la première fois en novembre 2008. Il subit maintenant plusieurs essais en vol avec la marine et le personnel de l’industriel.

Les hélicoptères AS565 Panther ont récemment remporté des succès remarquables lors de missions embarquées de lutte contre le trafic de drogue dans les mers Méditerranée et des Caraïbes, ainsi que dans une mission de lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden où les hélicoptères sont déployés depuis mi-2008. Depuis, les Panther ont effectué de nombreuses missions d’escorte, de patrouille maritime et de recherche de surface. Intégrés à la force navale européenne “Atalanta”, les Panther ont aussi été impliqués dans plusieurs interventions et ont empêché des navires d’être détournés. Ils ont aussi participé aux captures de plusieurs navires pirates.

Déployés depuis 1992 au sein de l’escadrille 36F, qui est le principal opérateur de ce type d’hélicoptères, les Panther sont principalement chargés de missions de lutte anti-sous-marine à bord de frégates des classe Cassard, La Fayette, Floréal et Forbin. De plus, les hélicoptères peuvent aussi être configurés pour accomplir des missions de lutte anti-surface, de soutien et d’évacuation sanitaire.

Cependant, le spectre élargi des missions et rôles dont le Panther a été chargé au cours des années récentes, a rendu une modernisation nécessaire afin de suivre les exigences opérationnelles. Par exemple, dans sa configuration standard de la marine nationale, le Panther n’est pas équipé d’un cockpit compatible avec l’utilisation de lunettes de vision nocturne, ce qui interdit les opérations de nuit ou par visibilité réduite.

Par conséquent, la marine a décidé en 2003 de lancer le programme de modernisation Panther Mk 2, principalement destiné à améliorer l’efficacité de jour et de nuit tout en améliorant l’auto-protection et la maîtrise de la situation.

Parmi les principales améliorations, le Mk 2 est équipé du nouveau système électro-optique EuroFLIR 410 EO-IR, fabriqué par Sagem Défense Sécurité (Groupe SAFRAN) qui est monté sur le côté gauche de l’appareil. La tourelle, dérivée du système installé sur le NH90, fournira de nouveaux senseurs gyrostabilisés jour-nuit à l’hélicoptère pour prendre des images TV ou infra-rouge. Le système FLIR pourra être mis en œuvre par le pilote ou l’opérateur tactique et donne des capacités de positionnement de la cible, de désignation de la cible, de suivi automatique et "tir et oubli". Ces images sont visibles par le pilote grâce à un cockpit nouveau, entièrement compatible avec l’utilisation des lunettes de vision nocturne. Conçu pour réduire la charge du pilote, le nouveau cockpit a été équipé de plusieurs écrans multi-fonction, permettant aussi le partage d’informations entre le pilote et l’opérateur tactique.

Grâce à une nouvelle station de situation tactique — développée par le Service industriel de l’aéronautique (SIAé) — et située à l’arrière de l’hélicoptère, toutes les informations des senseurs seront réunies et envoyées en temps réel à l’équipage de l’hélicoptère et à la frégate par une Liaison 11. “Cette station tactique est actuellement en fin de développement et sera prête pour commencer les essais plus tard cette année”, a déclaré Arnaud Demichelis, responsable du programme des hélicoptères de la marine.

La première étape de cette modernisation va aussi consister à une amélioration de tout le système de communication et d’identification, avec un large spectre de fréquences, radio tactique et anti-brouillage ainsi que l’intégration du GPS.

Dans une seconde étape, le Mk 2 va recevoir un système de gestion de vol et un système d’auto-protection et d’avertissement contre les radars, les missiles et les lasers avec le largage de leurres développé par Eurocopter, Thales, EADS et MBDA. Les essais en vol du système d’auto-protection, dérivé de celui du NH90, sont prévus pour la fin 2010.

Selon la DGA, le premier prototype Mk2 devrait lui être remis à la fin 2009 pour des essais en vol. Après essais et qualifications, le premier Mk 2 devrait être mis en service à la mi-2010, et les Mk2 équipés du système d’auto-protection entre 2012 et 2014. Au départ, il faudra 11 moins pour remettre le premier appareil à niveau, mais la DGA espère réduire cette durée à 6 mois.

“La modernisation est destinée à fournir une capacité opérationnelle améliorée, en ligne avec les nouvelles missions attribuées à cette classe d’hélicoptères,” explique le capitaine de frégate Guillaume Guitard de la marine nationale. “Le nouvel appareil sera révolutionnaire pour la marine nationale, à la fois dans la façon dont l’équipage va travailler ensemble grâce à ces nouveaux équipements, mais aussi par la façon dont les menaces seront réduites.”

Les responsables de la marine envisagent une future 3è étape dans la modernisation du Panther par l’amélioration de son armement en intégrant de nouvelles torpilles légères et des missiles anti-navires.

La marine bulgare a commandé en janvier 2005 6 hélicoptères AS565MB Panthers, qui doivent être livrés en 2010/2011. La version bulgare MB est légèrement plus moderne que le modèle français, puisqu’ils seront en plus équipés d’un système informatique de pilotage automatique, le EC 725, ainsi que d’une avionique améliorée et de la capacité complète d’utiliser des torpilles légères. Gilles Corlobé source

Commenter cette brève Répondre à cette brève