L’hélicoptère Tigre vrombit à Tallard

Jeudi 11 septembre 2008

L’apache était sur place il y a quelques mois, c’est aujourd’hui au tour de l’hélicoptère "Tigre" de venir faire des essais sur la base militaire de l’Alat (Aviation légère de l’armée de terre) de Tallard. Photo DL Produit par Eurocopter, cet engin possède des caractéristiques hors normes. Le capitaine Cyril Curutchet, qui commande l’escadrille du 5eme régiment d’hélicoptères de combat de Pau, livre quelques-uns des secrets de l’appareil.
« En résumé et en comparaison avec les Gazelles (autres modèles d’hélicoptères), il est meilleur en tout point. Il possède un meilleur compromis entre le chargement du kérozène et l’armement. Il a plus de munitions, de manière plus variées, avec un canon plus gros qui tire plus loin et une meilleure autonomie, » détaille le militaire.

Une technologie de pointe sur l’hélico
Au niveau technologique, l’hélicoptère dépasse en tout ses prédécesseurs. « En fait, on a placé l’armement au centre du dispositif et on a construit l’hélicoptère autour, et pas l’inverse comme cela pouvait se faire auparavant. Il est équipé d’une caméra thermique, d’un canon de 30 millimètres de 450 obus, 68 roquettes de 68 mm et sur les prochaines versions qui seront livrées en décembre, de missile Mistral et d’un détecteur de départ de missile, » explique le gradé. « Quand on regarde le cockpit du pilote, avec les deux écrans, on est vraiment plus proche de l’aviation qu’auparavant. Le Tigre est plus réactif, plus simple et toutes les aides au pilotage permettent de se concentrer sur la mission et les hommes au sol. »

Des missions avec des conditions comme en Afghanistan
Concernant la puissance, l’hélicoptère dispose de deux moteurs de 1500 chevaux chacun. La masse maximale au décollage est de 6 tonnes 100 contre 2 tonnes 100 pour la gazelle. Si le Tigre est à Tallard c’est pour continuer sa batterie de test et pour pousser la machine dans des conditions qu’elle connaît peu. « La chaleur, l’altitude et les vallées de montagne sont autant de choses qui rappellent fortement l’Afghanistan », développe le capitaine. Mais à l’heure actuelle aucune projection n’est prévue. « Nous travaillons toujours avec Eurocopter pour améliorer la machine. Il n’y a pas encore de date pour le modèle standard 1. Donc nous n’avons pas de dates définies. Mais si nous faisons tout cet entraînement spécifique, ce n’est pas sans raison. »

Photo DL
Le Tigre reste pour les festivités du week-end

Le Tigre est arrivé lundi et il repart vendredi. Cependant, un modèle va rester pour les festivités du week-end qui sont organisées par l’Alat. Il sera donc possible de le voir de près tout comme d’autres modèles. Des baptêmes de l’air auront lieu, des tours de six sept minutes.
Et les aînés du foyer Bellevue viendront se dégourdir les jambes sur le tarmac grâce à l’aide de la ville de Gap. source


REPÈRES

LES FESTIVITÉS DU WEEK-END

- Dimanche à 10h, ouverture des portes et des stands (entrée gratuite) ; début des baptêmes de l’air ; bourse d’antiquités militaires ; début du jeu concours (sauts en parachute tandem avec vidéo, baptêmes de l’air hélico et avion à effectuer le jour même, et cadeaux divers à gagner).

- À 11h 30, inauguration du bureau du poste temporaire.
- À 14h, début des présentations en vol.
- À 17h 30, fin des présentations en vol.
- À 18h, résultat du jeu concours.
- À 20h, fermeture des portes.

ANIMATIONS
D’autres animations sont prévues pour les enfants (château gonflable, simulateurs...)

Commenter cette brève Répondre à cette brève