Appels d’urgence : Sécurité civile : les anges gardiens du ciel

Lundi 2 mai 2016

Mercredi 4 mai 2016 à 20h55, embarquez avec les anges gardiens du ciel sur NT1 et L'EC 145 Dragon 69 posé sur la DZ de la Base Hélicoptère de la Sécurité civile de Bron - Photo DR suivez le quotidien des équipages de Dragon 69, l’hélicoptère de la base de Lyon.
Ils sont rapides et capables d’atteindre les endroits les plus inaccessibles... Chaque jour en France, des pilotes d’hélicoptères sauvent des vies.Tous appartiennent à la sécurité civile. C’est-à-dire qu’ils interviennent en soutien du Samu, des pompiers ou de la gendarmerie, EC 145 F-ZBPG, indicatif Radio " Dragon 60" - Photo DR en cas d’extrême urgence ou de situation de grande tension.Tous appartiennent à la "Force Dragon", l’unité des pilotes chevronnés formés au pilotage extrême. Et pour cause, ils doivent être capable de se poser n’importe où en haute montagne ou en plein milieu d’une route. De leur habileté dépend souvent la vie de ceux à qui ils viennent en aide. Durée : 1h05.

- Cliquez ici pour voir ou revoir le reportage.

Rediffusion : Samedi 7 mai 2016 à 19H35

Le pilote aux commandes de l'EC 145 Dragon 69 - Photo DR
Le MOB treuille depuis le Dragon 69 - Photo DR

Commenter cette brève Répondre à cette brève

5 Messages

  • Vu le nombre de reportage nous demandant de penser que SEULS les Dragons et leurs pilotes sauvent des vies, on va peut-être finir par le croire

    repondre message

    • Avec en parallèle, les unités hélicoptère de Gendarmerie, ce fut en effet longtemps le cas.
      En matière de secours héliporté, comme on le voit très bien dans le reportage, on ne sauve des vies qu’avec la collaboration étroite des sauveteurs et Médecins, ce qui a parfaitement été démontré.
      D’autre part, que chacun fasse sa "Com"comme il l’entend me semble bien légitime.

      repondre message

      • Évidemment qu’il n’y a pas de secours sans équipe médicale, je voulais juste dire que la Sécurité Civile étant obligé de "faire sa com", certaines bases étants remises en cause, on voit beaucoup de reportages sur le sujet. Personnellement je préférerais des reportages moins "lobbyistes" incluant plus facilement les trois vecteurs de secours héliportés que sont la Sécurité Civile, la Gendarmerie et les SAMU. Tout le monde a son utilité et tant que les guerres de clochers perdurent trop d’argent public sera gaspillé et ces reportages exclusifs y participent.

        repondre message

        • C’est en effet un point de vue très personnel. Les hélicos Sécurité civile et Gendarmerie implantés bien avant les autres sur l’ensemble du territoire, offrant leurs missions gratuitement au service des hôpitaux ont vu depuis quelques années l’arrivée de nombreux hélicos blancs...Est-ce de l’argent gaspillé ? Vous avez peut-être raison !
          J’ai une toute autre idée sur la question, mais ce serait trop long à débattre ici et cela ne changerait rien....

          repondre message

          • Vous avez tout à fait raison, on ne va rien résoudre ici. Personnellement je continuerai à penser que les 3 antites ont leur utilité et que les mettre les un en face des autres est ridicule et coûte chère.
            J’ai longtemps été chef d’entreprise, y compris dans l’aérien, ça me fait tout de même bondir de lire que les services offerts par la sécurité civile aux hôpitaux sont gratuits, un EC 145 avec équipage coûte bien plus cher à l’état qu’un blanc hospitalier, c’est juste pas les même budgets mais toujours nos impôts.
            De plus les missions sont tout de même différentes, le "blanc" étant géré et activé uniquement par sa régulation, il décolle en 3mn, ce que peux pas faire la sécurité civile, son domaine d’activité étant beaucoup plus large. En clair pour moi ils doivent réellement être complémentaire et non ennemis, au final le but reste de secourir, mais les guerres de clochers sont tenaces.

            repondre message