Les randonneurs en difficulté dans les montagnes du Puy-de-Dôme

Mercredi 1er août 2012

La moyenne montagne, ça reste de la montagne. Les pompiers déclenchent la sirène d’alarme pour rappeler à l’ordre les randonneurs qui partent sans précaution.
Les visiteurs ont souvent l’image de monts auvergnats arrondis où paissent paisiblement les vaches. Ils s’attendent à un été en pente douce. Mais, derrière le cliché, il y a des sentiers ardus et, contrairement à la carte postale, la météo peut s’avérer changeante.

Les pompiers du Puy-de-Dôme constatent, cet été, un relâchement dans l’attitude des randonneurs. " Il y a une recrudescence de personnes qui partent en toute insouciance et sans préparation sur des sites à l’accès terrestre difficile ", observe le lieutenant-colonel Christian Rodier, du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis). " Se promener en moyenne montagne présente des risques non négligeables. Il faut respecter et appliquer un certain nombre de consignes de sécurité ".

Bref, oubliez les ascensions de puys en tongs, si vous ne voulez pas finir avec une cheville tordue, dans un hélicoptère volant vers le CHU ?! Le lieutenant-colonel cite le cas de quatre touristes entrés sans aucune précaution, dimanche, dans les gorges de la Sioule : " En fin d’après-midi, ils étaient perdus. Ils ne connaissaient pas du tout les lieux. Ils n’étaient pas blessés. Mais il a fallu quand même aller les chercher ". En tout, Christian Rodier a recensé quinze hélitreuillages semblables en dix jours. (...) Lire la suite sur lamontagne.fr

Commenter cette brève Répondre à cette brève