Évacuation en Alouette II à l’observatoire Vallot le 3 juillet 1956

Lundi 11 avril 2011

Premier sauvetage par hélicoptère réalisé par Jean BOULET et Henri PETIT à plus de 4000 mètres pour secourir M. Poirier, une personne victime d’un malaise cardiaque à l’observatoire Vallot



Jean Boulet (au milieu) en discussion avant le sauvetage - Photo Armor Films
Le pilote Jean Boulet aux commandes de l'Alouette 2 F-WHHF vole en direction de l'observatoire Vallot pour tenter d'évacuer le malade Poirier, le 3 juillet 1956 - Photo Armor Films
Alouette II N°2 immatriculée F-WHHF, le 3 juillet 1956 ; en arrière-plan, l'observatoire Vallot - Photo Armor Films
Le pilote Jean Boulet aux commandes de l'Alouette II F-WHHF (la porte avant-gauche a été retirée) - Photo Armor Films
Décollage de l'Alouette II F-WHHF (équipage Boulet/Petit) avec le malade Poirier à bord - Photo Armor Films

SOS Altitude avec Djinn et Alouette II
Il appartient à notre époque de résoudre le problème du mal des montagnes aux conséquences parfois tragiques.
À l’Observatoire Vallot, près du Mont Blanc, trois tonnes de matériel et d’équipement étaient parachutés par des hélicoptères. Opération délicate où le moindre coup de vent ne pardonne pas, et difficile pour les hommes à qui l’altitude impose des efforts importants. Pendant un mois, le docteur Jean Rivollier et ses compagnons s’appliquèrent, grâce à des expériences et des tests psychologiques à définir les causes et les effets d’un mal dont la plupart d’entre eux étaient atteints. L’accoutumance à l’altitude variait selon les individus. Chez certains, elle fut immédiate, chez d’autres plus lente et l’un d’eux donna des signes de défaillance aiguë.
Il fallut le ramener immédiatement dans la vallée. En descendant, l’hélicoptère Alouette II, pilotée par Jean Boulet, se heurta à un rideau de nuages infranchissables. Il fallait pourtant descendre... L’essence s’épuisait. Enfin une timide éclaircie. Le malade était sauvé.

• Cliquez ici pour en savoir + avec le témoignage de Jean BOULET à partir de 6mn 18sec.

Les moyens
Décollage du SO1221-1B Djinn X5 piloté par Jean Dabos - Photo Armor-FilmsDeux hélicoptères SO1221-1B Djinn F-WX5Y piloté par Christian ROSS, l’autre le F-WX5X piloté par Jean DABOS et deux Alouette II dont la SE 3130-02 F-WHHF pilotée par Jean Boulet (à ses côtés : Henri Petit).
Chargement de l'Alouette 2 N° 2 immatriculée F-WHHF, aux commandes le chef pilote Jean Boulet - Photo Armor-FilmsEgalement à l’image Paul-Emile VICTOR et le Dr Jean RIVOLIER

Reportage août 1956 - Réalisation : Mario Marret - Production : Armor Films.

Jean DABOS pose devant un BELL 47 au Centre des essais en Vol de Brétigny-sur-Orge en avril 1954 - Photo DR

Commenter cette brève Répondre à cette brève