Poster un message

En réponse à :

Mission in extremis avec Dragon 06

23 juin, par Rodolphe Brunn

En ce début de soirée de mai, je suis de garde hélicoptère à la Base de la Sécurité civile de Cannes. La journée a été mortellement calme. Le soleil vient juste de se coucher, il va faire nuit dans une demi-heure.
Le pilote de permanence, Robert Armellin me dit :
« Mon colonel amiral, nous allons bientôt fermer boutique. »
Nous nous apprêtons à rentrer la bête, la vieille Alouette trois rouge, dans le hangar.
Le téléphone d’alerte sonne. C’est le CODIS :
« Femme jeune, motard, traumatisme crânien à un (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.