Poster un message

En réponse à :

1er janvier 1981

20 juin, par Rodolphe Brunn

Au cours de ma carrière, j’ai découvert dans les années soixante-dix que l’Alouette III de la Base de Nice n’était pas systématiquement médicalisée.
J’avais terriblement envie de faire un tour de manège dans cet engin mais aussi et surtout j’en ai entrevu les potentialités pour les secours.
Avec une dizaine de médecins sapeurs-pompiers, nous avions décidés de médicaliser cet hélicoptère encouragé par le colonel Durand, nouveau chef de Base et par mon ami Francis Riéra, son adjoint.
Guy Durand venait de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.