Deux fois 5 = le CH-8…

Mardi 1er octobre 2013, par Patrick // Patrick Gisle

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Photo © CicaréUn cinquième hélicoptère biplace côte à côte Classe 6 va rejoindre le marché français l’année prochaine à la fin du printemps et sera signé Augusto CICARE, le célèbre ingénieur argentin, père des hélicos ULM dans le monde.
Il s’agit du CH-8, évolution logique et attendue du Cicaré Spirit Tandem qui vole depuis un an.

Comme le Spirit, il sera distribué en Europe par Aeris Naviter, société aéronautique créée en 2006 et basée au Pays basque espagnol à Villabona.

Très peu de photos pour l’instant, la machine étant toujours en phase de prototype et d’essais, mais d’ore et déjà un look percutant pour cet appareil cousin des CH-77, LH 212, Mustang F290 et Dynali H2S.

Ses dimensions :
• 5,47m de longueur de fuselage - 6,92m de longueur totale avec pales.
• 1,65m de large au patin - 2,46m de hauteur.
• 6,52m de diamètre de rotor principal.

Ses performances :
• Masse à vide annoncée de 280 kg - Autonomie de 2h30.
• Vitesse maxi : 190 km/h – Vitesse de croisière : 150 km/h.
• Taux de montée de 7m/s et plafond opérationnel de 3500m.

Ses caractéristiques :
Schéma © Cicaré• Châssis en acier SAE 4130 (acier principalement aéronautique au chrome molybdène).
• Patins en aluminium avec raccords en SAE 4130.
• Pales principales et du RAC asymétriques en carbone.
• Plans fixes de queue en aluminium.
• Cabine et capots en carbone.
• Cyclique en Y.
• Planche de bord standard avec double tachymètre, instruments moteur et de vol, alarmes, etc.
• Governor électronique.
• Détecteurs de limaille pour la BTP et BTA.
• Alternateur auxiliaire.
• Instrumentation glass-cockpit iEFIS en option.
• Et le moteur qui ne s’invente plus : le Rotax 914, mais préparé par Aéris avec Intercooler et développant 125 cv.

Photo © CicaréRien ne semble le faire se démarquer de ses concurrents sur le papier. Pour 125 cv annoncés, on aurait pensé avoir des performances un peu supérieures mais il faudra voir in situ GPS, chrono et PA devant les yeux avec le manche en main.
A noter un rotor principal à pales carbone asymétrique de finalement 6,52m de diamètre et non 6,11m comme annoncé initialement. C’est la même dimension que pour le Mustang F290, qui situe le CH-8 entre le CH-77 (6,28m) et le LH 212 (6,75m). A voir donc ses qualités de vol et en autorotation.

Enfin un point par contre où le CH-8 entreprend d’entrée de frapper fort, c’est son prix : 129 K€ HT, soit environ 154 300 € TTC ; c’est à minima 20 000 € de moins que les Ranabot, LH et Mustang, ce qui le met en seconde position derrière le Dynali, en tête avec ses 110 K€ HT monté.
Annoncés également des coûts de maintenance qui seraient inférieurs à ceux du Spirit et parmi les plus bas de la catégorie ULM française.

Le cinquième exemplaire de série sera le premier« français » avec une commande ferme passée par Sylvain Moisseron dernièrement. Sylvain va ouvrir une école en 2014 au nord du lac du Bourget, à la limite des Savoie et de l’Ain. Photo © Cicaré Déjà dirigeant d’une école de parapente et paramoteur au Col du Sapenay, au nord d’Aix-les-Bains, Sylvain, instructeur international et ancien compétiteur de niveau mondial, est en passe de devenir instructeur Classe 6, mais également pendulaire et multi-axe ! Un touche à tout des airs plus qu’averti qui passe un tiers de son temps en l’air… Je dois vérifier si des ailes ne lui poussent pas dans le dos d’ailleurs !

Ce qui l’a fait choisir le CH-8 :
 Le recul technique de la société CICARE de plus de 20 ans… le premier CH7 datant du début des années 90.
 Le prix de la machine… et l’engagement de son constructeur sur des coûts de maintenance « ULM » (à voir quand même…).
 Son design et sa technologie annoncée « dernier cri ».

Plus qu’à attendre patiemment quelques mois. Mais j’espère vous en reparler d’ici peu, même si je ne parle pas espagnol.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article

1 Message

  • Deux fois 5 = le CH-8… 1er octobre 2013 18:04, par Eric Raffier

    Bonjour Patrick,
    Merci pour ces renseignments complémentaires sur le CH-8...
    Connaît-on son nom de "baptême" ?
    Merci.

    repondre message