Jean-Marie Potelle

Dernier ajout : 11 décembre 2020.

Jean-Marie Potelle, alias Papycoptere : Pilote d’hélicoptère depuis 45 ans avec plus de 12 700 heures de vol hélicos et 262 heures avions.
Actuellement retraité, journaliste aéronautique indépendant.
Une mine de renseignements, connu comme le loup blanc dans le monde des voilures tournantes.
Tout premier rédacteur pour les récits et autres rétrospectives.

Derniers articles

La ligne Roissy-Orly en Dauphin

Vendredi 23 janvier 2009, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

En mars 1957, une grande première était réalisée à Issy-les-Moulineaux. La Compagnie SABENA avait décidé de desservir grâce à ses hélicoptères, les principales capitales Européennes pour amener les clients à l’Exposition Universelle de Bruxelles. Paris faisait partie de ces dernières. Les S-58 effectuaient deux aller et retour quotidiens avec douze personnes à bord. Durée du trajet : 1 heure 15 minutes. La ligne fut abandonnée faute de rentabilité. Il aura fallu 27 ans pour qu’une société décide d’avoir une (...) [Suite »]

Il s’appelle Pascal BRUN

Samedi 10 janvier 2009, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Né à Chamonix en 1960, Pascal Brun est devenu un personnage incontournable dans le milieu Hélicoptères. Passionné par les Voilures Tournantes dès son plus jeune âge, il n’hésite pas à franchir les barrières du Secours en Montagne dont les appareils rouges et bleus sont parqués à la DZ des Bois, aujourd’hui Mollaret. Il donne un coup de main à nettoyer, faire les pleins et surtout pose beaucoup de questions sur l’éventualité de devenir pilote. Pendant ses études à Annecy, il s’inscrit à l’Aéro-club pour (...) [Suite »]

Djinn

Lundi 10 novembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Il y a cinquante cinq ans, le SO 1221 où la réaction en chaîne
Chacun a déjà pu observer les petits tourniquets que l’on utilise parfois pour arroser les pelouses. Son principe, un tube posé sur un pivot et percé de deux trous aux extrémités orientés dans des directions opposées. En jaillissant, l’eau sous pression, fait tourner l’arroseur par réaction. Avant de parler du DJINN, un petit retour en arrière est nécessaire. En effet, c’est en 1942, qu’un jeune ingénieur Autrichien, Friedrich von Doblhoff, (...) [Suite »]

Le CABRI G2

Mercredi 5 novembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Cet hélicoptère dont on parle beaucoup en ce moment est issu de l’imagination de Bruno Guimbal. Mais qui est-il ? Bruno s’est fait connaître en 1979 lorsqu’il avait construit le premier « VariEze » français alors qu’il était étudiant aux Arts et Métiers de Cluny. Les années suivantes, il va sillonner les pays d’Europe et même les Etats-Unis avec son appareil. En 1982, lors du RSA il montre à un confrère le plan trois vues d’un petit hélicoptère baptisé « HELICA » (pour Hélicoptère de Construction Amateur). (...) [Suite »]

Des hélicoptères au Musée de l’Air

Mercredi 29 octobre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

C’est en 1919 que le Général Caquot proposa la création du Musée de l’Air pour que notre patrimoine aviation ne disparaisse pas. Il sera installé jusqu’en 1973 dans un hangar à Meudon puis rejoindra Le Bourget car l’activité de l’Aéroport va se déplacer vers Roissy Charles de Gaulle. Comment me suis-je intéressé à celui-ci ? Lorsque mon ami Jean Moine est décédé en l’An 2000, ses enfants m’avaient demandé ce qu’il fallait faire de la documentation aéronautique de ce Grand Aviateur. J’eus l’idée de rencontrer le (...) [Suite »]

1er posé en hélicoptère au Mont Blanc

Vendredi 17 octobre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

En 1955, malgré les démonstrations concluantes, tout le monde n’était pas convaincu des possibilités de l’hélicoptère en montagne, il y avait un grand nombre de gens sceptiques. Jean MOINE, alors chef pilote de Fenwick Aviation, importateur du Bell 47, pensa alors qu’un atterrissage au sommet du Mont Blanc, 4807 m, serait une grande première et une formidable démonstration des possibilités de cette machine. Les appareils dont disposait la société étaient des B 47 G avec un moteur Franklin de 200 HP ce (...) [Suite »]

Mon premier vol

Mercredi 1er octobre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Mon premier vol
Cela pourrait commencer par « Il était une fois ». En mars 1957, mon père, alors à la Garde Républicaine de Paris, s’était porté volontaire pour apprendre à piloter des hélicoptères car la Gendarmerie Nationale en était dotée depuis 1954. De mon côté, j’étais inscrit au Lycée Voltaire à Paris.
Un jeudi, il décida de m’emmener avec lui à Issy-les-Moulineaux, seule condition : je devais rentrer par mes propres moyens. Arrivé en vue du terrain, je voyais déjà des engins bizarres qui virevoltaient (...) [Suite »]

1000 posés au sommet

Dimanche 28 septembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Cela n’est pas banal et s’est effectué le 30 septembre 2007 sans tambour ni trompette. Le pilote : Pascal Brun de CMBH. Certes, être basé à Chamonix et voler tous les jours dans le Massif facilite grandement les choses. Ces divers atterrissages ont été effectués pour des missions scientifiques mais aussi pour des vols dits « panoramiques » , les passagers ayant eu l’impression de poser leurs pieds sur le Toit de l’Europe. Pour des raisons de sécurité, Pascal n’effectue ceux-ci que lorsque le sommet est (...) [Suite »]

L’hélicoptère Pescara 2R

Lundi 15 septembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

Des nouvelles du Pescara 2R
En l’an 2006, Gérard Feldzer, Directeur du Musée de l’Air et de l’Espace, m’avait demandé de l’aider au niveau des hélicoptères. Avec l’accord de Christian Tilatti, le conservateur et Pierre Romefort, Responsable Technique à Dugny, je suis allé fouiller de l’autre côté des pistes du Bourget et là un choc m’attendait ; jugez plutôt. J’ai découvert dans le fond d’un hangar un appareil qui avait été conçu et piloté par le célèbre Marquis Pateras-Pescara de Castelluccio. Ce dernier, (...) [Suite »]

Mes essais du Rotorway Exec

Mardi 9 septembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

L’EXEC, toute une aventure
J’ai découvert les hélicoptères de Rotorway alors que j’étais Instructeur Pilote chez HELI FRANCE. L’aventure commence alors qu’un fabricant de courroies avait fait l’acquisition d’un premier Scorpion monoplace puis d’un deuxième biplace. Son but, lui qui fabriquait des courroies de promouvoir ces hélicoptères construits en kit afin de fournir en entretien les dits courroies de la transmission principale et arrière. J’ai pu faire quelques vols à Arpajon dans la région (...) [Suite »]

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Commenter cette rubrique Commenter cette rubrique

3 Messages

  • Jean-Marie Potelle 3 juillet 2013 11:11, par Roger Pythoud

    Salut Jean-Marie,
    Comment vas-tu depuis le temps, je garde des bons souvenirs de toi. La dernière fois tu étais à Mégève, tu es ou maintenant ?
    Moi je me suis marié.
    J’attends de tes nouvelles.

    Bonnes salutations.

    Roger Pythoud
    Villars-sur-Ollon

    repondre message

    • Jean-Marie Potelle 20 septembre 2013 10:05, par POTELLE Jean-Marie

      Bonjour Roger,
      Je vis à Albi maintenant et m’occupe toujours d’hélicoptères et toi que deviens-tu ?
      Amitiés.
      Jean-Marie

      repondre message

  • Jean-Marie Potelle 12 juillet 2016 21:22, par Robert Costiou

    Salut Jean-Marie,
    un petit moment depuis Hélifrance et Total !
    Je suis du côté de Bordeaux, une retraite arrivée un peu tôt. Toi tu résiste encore...
    A un de ces jours.
    Robert

    repondre message