Mission exceptionnelle pour un pilote exceptionnel

Vendredi 15 février 2013, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

2 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Le Refuge du Goûter, il y a bien longtemps - Photo carte postaleIl faut d’abord savoir que c’est en 1854 que fut édifiée une hutte en pierre puis en 1858 c’est une cabane en bois qui a pris le relais, pouvant abriter quatre à cinq personnes. En 1861, eut lieu la première ascension du mont Blanc par l’Aiguille du Goûter. En 1882, sera restaurée la cabane.
C’est durant l’année 1906 que fut construit le Refuge du Goûter à 3817 m puis en 1957, un agrandissement viendra offrir 76 places. Celui-ci sera inauguré en 1962.
Du fait de sa fréquentation grandissante, en 1990, une annexe en préfabriqué viendra augmenter la capacité d’accueil portant à 120 places le nombre de couchages.
Dépose des hommes à l'aide de l'AS 350 B3+ F-HFBI - Photo © Tommy Brun
Aujourd’hui, avec la construction du nouveau refuge, l’ancien restera ouvert servant de cabane de sécurité. Il faut noter que 20 000 personnes prennent le chemin du mont Blanc chaque année.
C’est en 2004 que la décision fut prise pour la construction du nouveau refuge. et six ans d’études furent nécessaires avant que ne démarrent les travaux. Ceux-ci s’effectueront sur trois ans à raison de cinq mois par an.
Mais la construction d’un refuge demande des hommes et du matériel. Pascal Brun de C.M.B.H. a été fortement sollicité ; il avait l’habitude puisqu’il a grandement participé à la construction du Refuge des Cosmiques, 3600 m et à la rénovation du Refuge Vallot, 4362 m.
Héliportage du matériel - Photo © Tommy Brun
Pour ce nouveau refuge, l’altitude sera de 3835 m ; il est positionné sur une partie rocheuse de 800 m de long pour une hauteur de 700 m.

600 tonnes de matériaux, de matériels divers plus les personnels qu’il fallut héliporter depuis une base créée à Saint Gervais. Près d’un millier d’aller-retour à raison de 600 kg par rotation, celles-ci n’excédant pas sept minutes. Bravo pour l’organisme. Ce dénivelé représente 7100 km soit la distance le Refuge à l’Everest ou Fort-de-France à la Martinique. Justin Mattia aux commandes de son Super Puma HB-ZKN pour enlever des charges lourdes - Photo © Fred Lancelon Ou encore 1472 fois l’ascension du Mont Blanc, 1000 fois l’Aconcagua et 800 fois l’Everest.
Une aire de posé fut créée à l’arrière du refuge et en 2011 une autre devant l’entrée pour enlever les « bags ».
Quelques apparitions de Justin Mattia avec son Super Puma pour enlever des charges lourdes furent nécessaires. Tout s’est bien déroulé malgré quelques caprices de la météo.
A Pascal Brun, il faut associer son équipe qui a bien œuvré pendant toute l’opération : Jaques Fouque, Sébastien Brun, Aurélien Brun, Tommy Brun, Eliott Brun, Nadine Ruggero, Gil Second, Ludovic Perrin, Jérôme Viale.

Pascal Brun aux commandes de son nouveau AS 350 B3e F-HESB "Lilymarie" - Photo © Fred LancelonLe 20 août 2012, un exercice de sécurité a eu lieu avec le PGHM épaulé des hélicoptères de la Sécurité civile et de la Gendarmerie.
Tout est bien fini et maintenant les clients, empruntant la Voie Royale c’est-à-dire Saint-Gervais-les-Bains, le Nid d’Aigle, Refuge de Tête Rousse et Refuge du Goûter, vont être surpris de voir ce qu’ont accompli ces hommes.
Il est bon de savoir que si l’hélicoptère n’avait pas existé c’est 2400 transports à dos d’hommes portant chacun 25 kg qu’il aurait fallu pour arriver à ce résultat...
Un grand bravo à tous !

Ci-dessous, deux extraits de l’excellent reportage intitulé "Le nouveau Refuge du Goûter" diffusé actuellement sur Montagne TV (©) où Pascal Brun nous explique son implication dans cette aventure.

Explications de Pascal - Vidéo © Montagne TV

Confidences de Pascal - Vidéo © Montagne TV

Commenter cet article Répondre à cet article

1 Message