Les Forces Aériennes de la Gendarmerie en chiffres

Samedi 5 janvier 2013, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

2 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Ce sont 462 femmes et hommes qui servent dans cette unité. Tous sont des spécialistes de très haute technicité et de tous grades répartis en trois pôles d’activité. Pilotes, Mécaniciens de Bord – Treuillistes et Opérateurs d’Aérosurveillance. Ils sont accompagnés de Radios, Conducteurs, Avitailleurs, opérateurs de systèmes de réception d’images au sol, personnel d’intervention. Ces personnels sont tous Officiers de Police Judiciaire.

Les Forces Aériennes de la Gendarmerie ce sont 29 unités opérationnelles réparties sur toute l’étendue du territoire national, métropolitain et outre-mer.
Ces dernières ne seraient rien sans les deux piliers que sont le Groupe d’Instruction et le Groupement de Maintien en Condition Opérationnelle.
Les F.A.G. c’est également 56 aéronefs qui ont effectué plus de 20 000 Heures de vol en 2011 :
• 15 EC 145. Ceux-ci sont destinés à travailler en haute montagne, en milieu inhospitalier voir hostile ou au profit d’intervention.
• 13 EC 135. Visant à remplacer les Ecureuil. Equipé d’une caméra WESCAM qui autorise le travail de jour comme de nuit, d’une cartographie embarquée de dernière génération, d’un puissant phare de recherche SX 16, d’un treuil de sauvetage pouvant soulever 230 kg et de potences d’aérocordage.
• 28 Ecureuil BA, B1 et B2. Ces derniers sont destinés aux unités de plaine et Ultra marines et seront remplacés à termes par des hélicoptères biturbines.

Les F.A.G. ont effectués plus 16 000 missions en 2011. Ce sont plus 1000 malfaiteurs qui ont été interpellés, plus de 2000 infractions routières ont été relevées. Près de 5000 personnes ont été secourues.
Les F.A.G. se sont illustrées lors des G8 de Deauville et G 20 de Cannes.
C’est également 1400 heures du concours des aéronefs de la Gendarmerie aux Forces de Police.

Il est loin le premier BELL 47 arrivé en 1954 lors que l’on voit le dispositif de maintenant.
Que d’évolutions ; La Gendarmerie Nationale a bien sa place grâce à ses hélicoptères.
Je dirai, connaissant bien cette histoire, que l’on doit ce résultat en grande partie au Général Daniel LEIMBACHER et ses prédécesseurs qui ont tous œuvrés dans le même sens.

Longue vie aux Forces Aériennes de Gendarmerie.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article