Du nouveau dans le Hall des Voilures Tournantes au MAE

Jeudi 31 mars 2011, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

2 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Bell 47 - Photo © Pierre PoupardinLes passionnés des hélicoptères doivent se souvenir de l’inauguration du Hall des Voilures Tournantes au Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget. Beaucoup de monde était présent ce jour-là ; que ce soit Gérard Feldzer, Directeur du Musée, Valérie André notre Général bien aimé, Gérard David, Président de l’UFH, Marc de Pescara, neveu du célèbre inventeur, le Colonel Daniel Leimbacher, Patron des hélicos de la Gendarmerie et bien d’autres, sans compter la présence d’Eurocopter.
Dehors sur le tarmac, des appareils étaient rassemblés et en particulier le CABRI de l’ami Guimbal qui venait d’obtenir sa certification.
A l’intérieur, on pouvait admirer l’appareil de Paul Cornu reconstruit par l’ESTACA, le Pescara 2R, l’Alouette 3 Bravo Lima de la Gendarmerie, la championne du secours en montagne, le Djinn, le FA 330, le Hiller H 23, l’appareil de Oemichen, les autogires de La Cierva et de Lioré et Olivier, de bien belles réalisations.
Dragon Fly - Photo © Pierre PoupardinMais cela ne satisfaisait pas la Direction et le Hall fut fermé pour une nouvelle disposition. En mars de cette année, c’est la réouverture avec de nouvelles machines. C’est ainsi que l’on peut voir côte à côte, une Gazelle de l’ALAT et un Sikorsky H 34 de l’Armée de l’Air, des autogires plus petits tels le XENON et un sur flotteurs, une Alouette 2 toute nue, un Piasecki HUP 2 de la Marine Nationale, un BELL 47 de l’ALAT, cher à Jean Moine, le Dragon Fly, petit hélicoptère biplace construit en Italie. Mis également dans ce hall, le Gyroplane de Bréguet, l’Arriel de la SNCASO et l’Aloutte 2 N°01, chère à notre regretté Jean Boulet.
Des moteurs sont également exposés tels un Matthis et une turbine Artouste. Le Super Frelon N°01 est resté à sa place dans l’autre hall alors que le N°144 offert par la Marine Nationale sert à des expériences de sauvetage en mer.
Autogire sur flotteurs - Photo © Pierre PoupardinL’Alouette 3 Alpha Novembre, de la Sécurité Civile est, elle aussi, dans un autre endroit et bien sûr visible. Mes amis Marc de Pescara et Pierre Poupardin, à qui l’on doit les photos ont eu la même constatation : la présentation est bien faite mais il est regrettable qu’il n’y ait pas un seul panneau devant les appareils pour indiquer leur nom et leurs caractéristiques. Espérons que cela sera fait rapidement.

Ne manquez pas d’aller visiter ce nouveau Hall des Voilures Tournantes qui rassemble vraiment grand nombre de merveilles.

Merci à Pierre Poupardin pour ses photos !

Commenter cet article Répondre à cet article

1 Message

  • Du nouveau dans le Hall des Voilures Tournantes au MAE 24 avril 2011 00:22, par Pateras-Pescara de Castelluccio

    De Christian fils de Raoul Pateras-Pescara de Castelluccio, ingénieur ESIEE.
    Depuis ma visite à Dugny en octobre 2006, je ne peux que constater par photo la présence de l’hélicoptère Pescara de mon père le marquis Pateras-Pescara de Castelluccio. En 1921 les ouvriers de l’atelier de mon père avait mis 7 mois pour construire l’appareil qui fut présenté début février 1921 à une délégation française comprenant les capitaines Huguet et Letourneur ainsi que le célèbre B. de Romanet qui s’étaient rendus à Barcelone. Je vous conseille la lecture de mon article « Le prix de 10000 frs de l’Aéroclub de France pour hélicoptère » dans le n°114 2e trimestre 2010.

    repondre message