1000 posés au sommet

Dimanche 28 septembre 2008, par Papycoptere // Jean-Marie Potelle

2 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Cela n’est pas banal et s’est effectué le 30 septembre 2007 sans tambour ni trompette. Le pilote : Pascal Brun de CMBH. Certes être basé à Chamonix et voler tous les jours dans le Massif facilite grandement les choses. Ces divers atterrissages ont été effectués pour des missions scientifiques mais aussi pour des vols dits « Panoramiques » , les passagers ayant eu l’impression de poser leurs pieds sur le Toit de l’Europe. Pour des raisons de sécurité, Pascal n’effectue ceux-ci que lorsque le sommet est complètement vide de toute âme, les alpinistes méritent un certain respect.
Son millième posé en quelques 15 550 heures de vol n’est pas pour lui exceptionnel car, il le dit lui-même, « lorsque l’on dispose d’appareils comme le Lama ou l’Écureuil B3 qui sont équipés de moteurs très puissants, cela aide énormément ».
Bien sûr sa pensée va tout de suite vers Jean Moine qui fut le premier, le 6 juin 1955, à se poser au sommet avec un Bell 47 G2 disposant de seulement 260 CV en théorie. Là, il y a eu EXPLOIT et ce en une heure pile en décollant de l’aérodrome du Fayet.

Aujourd’hui, le cap des 1000 est dépassé et il ne le fait pas dans un esprit de record, cela va de soi, mais cela méritait d’être signalé.
Pour info aux derniers relevés, le Mont-Blanc culmine à 4810,02 mètres.

Commenter cet article Répondre à cet article