Poème de départ à la retraite

Lundi 4 mai 2009, par Francis // Francis Delafosse

1 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

C’est assurément à l’enfant admiratif des derniers moulins à vent
Tournoyant encore leurs ailes dans mon plat pays
Que je dois cette passion des rotors volants
M’amenant en carrière jusqu’ici

Même si la fonction de Pilote était déjà à l’aéronautique
Ce que la cerise est au gâteau
Friand j’étais d’un autre pronostic
Rejoindre la crème des Mécanos

Pour cela, aux quatre coins de France, j’ai voulu servir
Sans doute aussi pour ne pas m’encroûter
Réviser, réparer, hélitreuiller, secourir
Allait devenir mon vrai métier

A toutes les missions j’ai goûté
Et certaines ne manquèrent pas de saveur
Maintes fois j’ai pu apprécier
Pilotes, Médecins et Sauveteurs

Puis vint le temps où prenant date
On m’a largement décoré
Reconnu ainsi de bonne pâte
Je fus en mon sein honoré

Mais ce ne fut pas tous les jours de la tarte
J’ai même bien souvent dégusté
Maintenant il faut bien que je parte
Et faire en sorte de digérer

Cette fameuse mise à la retraite
Que j’ai si bien mijotée
Je la rejoins carrière défaite
Sans un remord sans un regret

Juste un arrière goût de nostalgie
Pour une époque dite héroïque
Qui marquera longtemps la vie
D’un vieux soldat trop poétique

Francis Delafosse
Novembre 2006 à Grenoble

Petit mot d’adieu adressé à tous mes collègues.

Je remercie tous mes collègues mécanos et pilotes, sans oublier l’indispensable aide et assistance reçues par les personnels du centre technique.

Bientôt, tout se fera désormais par BK, JVN, NMS, IFR et j’en passe, cependant reconnaissons que toutes les missions effectuées de jour comme de nuit (treuillage compris) par ces anciens appareils ne manquaient pas elles non plus de CARACTERES.

Avec une pensée particulière pour tous ceux qui n’ont pas eu cette chance de voir aboutir leur fin de carrière, que tout ce progrès et assistance technologique vous offrent à l’avenir davantage de sûreté et de sécurité afin que vous soyez vous aussi en mesure de vous présenter un jour à l’aube de la retraite avec cette illusion de bénéficier encore d’une pleine jeunesse et ce sentiment de posséder déjà la philosophie d’un vieux sage octogénaire… et il m’en faudra pour entamer cette délicate phase de vie car, comme me disait un jour un célèbre alpiniste : « Les chemins de descentes sont parfois les plus difficiles à trouver… ».

Bons vols à tous… et à toutes.

Légende des photos
1- Dans les salons de l’hôtel des troupes de Montagne à Grenoble ; sont présents les représentants des Sauveteurs PGHM et CRS en tenues et Thomas Schaller (Pilote), Michel Pierre (Chef de Base d’Annecy), Yvan Commène (MOB Annecy), Yves Maréchal (MOB Annecy), Noël Rivière (Mob Annecy Retraité) et Pierre Leclerc (Chef de Base Retraité)
2- Francis entourés de ses collègues de la Base de la Sécurité Civile de Grenoble avec de gauche à droite : Didier Espéron (MOB), Jean-Pierre Roca (Chef de Base Retraité), Emmanuel Larat (MOB), Bruno Bastiani (MOB), Patrick Richard (Chef de Base), Marc Lafond (Retraité méca.), Francis Delafosse (MOB Retraité), Cyrille Tintillier (MOB) et Alain Franjou (Pilote).
3- Un grand moment d’émotion, Francis lit devant l’assistance son poème de départ à la retraite.

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article

3 Messages

  • Poème de départ à la retraite 12 mai 2009 18:57, par Papycoptère

    Chapeau Françis, je ne te connaissais pas ce talent. C’est très beau à lire. Félicitations sincères !
    Papycoptère

    repondre message

    • Poème de départ à la retraite 12 mai 2009 23:45, par Delafosse Francis

      J’apprends beaucoup de choses dans tes articles trés précis et bien documentés... j’aurais bien aimé te savoir avec nous à la Sécurité civile, tu aurais certainement aimé cette carrière. Je ne serai pas au Bourget samedi pour accompagner MON Alouette au "cimetière"...
      Bien le bonjour à Drucker, un autre passionné à qui je vantais déjà cette machine en 1975.

      repondre message

      • Poème de départ à la retraite 18 mai 2009 18:23, par Papycoptère

        Bonjour Francis,
        Merci pour ton commentaire sur mes récits, ça fait plaisir. Je ne suis pas monté pour l’Alouette 3 à Paris mais j’ai reçu pas mal de photos que je vais passer dans le site. Si tu en veux quelques unes, je te les enverrai. A part la MTO, la cérémonie s’est bien passée.
        Pour ton livre, si je peux t’aider, n’hésites pas j’ai fait imprimer les livres d’André Morel et Marcel Charollais. D’autre part, Aviation et Pilote doit te contacter pour un article dans lequel tu pourrais raconter ta vie mouvementée et tes projets.
        Amitiés

        repondre message