Atterrissage de deux FENNEC à Saint-Victoret

Mardi 29 octobre 2019, par Daniel // Daniel Liron

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Arrivée des deux AS555 Fennec F-RAUV n° 5382 - F-RAVP n° 5444 Escadron 5.67 Alpilles - Photo © Daniel LironUne opération pour le moins spectaculaire a eu lieu le 24 septembre dernier dans la commune de Saint-Victoret, dans les Bouches-du-Rhône (13).
C’est à l’occasion du parrainage de la Ville avec l’Escadron d’hélicoptères 5/67 "Alpilles", que deux hélicoptères FENNEC, en provenance de la Tableau de bord de l'AS555 Fennec F-RAUV n° 5382 - Escadron 5.67 Alpilles - Photo © Daniel Liron Base Aérienne 115 d’Orange-Caritat, ont atterri sur le parking d’un centre commercial dans le Centre Ville devant de nombreuses personnalités et spectateurs pour cet évènement.

Après l’atterrissage des deux appareils, le Commandant Thomas Viala, ainsi que le Président de l’Association des villes marraines des Forces armées, Monsieur Louis Le Capitaine Jérémy Lacroix - AS555 Fennec F-RAUV n° 5382 - Escadron 5.67 Alpilles - Photo © Daniel LironGiscard d’Estaing (Maire de Chamalières) et Monsieur Claude Piccirillo, Maire de Saint-Victoret, ont signé avec la Ville les chartes de parrainage unissant désormais cette commune aux 160 autres villes déjà entrées dans ce partenariat commun.

AS555 Fennec - F-RAVP n° 5444 Escadron 5.67 Alpilles - Photo © Daniel LironLes deux appareils détachés pour cette opération étaient les AS 555 n° 5382 F-RAVP, et n° 5444 F-RAUV basés à Orange.

Les deux appareils sont repartis vers 13h30 pour rejoindre leur Escadron afin de préparer d’autres missions inhérentes à leurs activités : Recherche et sauvetage, Police du ciel, Appui-Feu, renseignements et transports d’Officiels sur les terrains d’inspection ou de simples visites de Bases à Bases.

Cela a permis au public présent de faire connaissance avec les appareils qui nous protègent de toute ingérence aérienne dans cette époque propice aux actes terroristes imprévisibles. Ce sont nos "Gardiens du ciel", discrets, mais efficaces.

Daniel LIRON

Commenter cet article Répondre à cet article