Association "Ailes Anciennes Toulouse"

Une équipe de bénévoles passionnés et dévoués

Jeudi 5 juillet 2007, par Alain CHOLLET // Récits

0 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]


Article en préparation...

Devant une Alouette II, une partie de l'équipe des bénévoles de l'association "Ailes Anciennes Toulouse" - Photo © DR collection Alain CHOLLETDepuis 1980, l’association "Ailes Anciennes Toulouse" sauve et restaure une collection unique d’appareils (avions, hélicoptères, planeurs et moteurs) qu’elle présente avec passion au public. La collection, qui compte parmi les plus importantes de France, a été rassemblée et est entretenue par une équipe de bénévoles passionnés et dévoués.

Cette collection est en partie présentée dans le Musée Aéronautique Aéroscopia à Blagnac (22 appareils sur les 29 présentés appartenant à l’association) qui a été visité par 218.000 visiteurs en 2015. Sont également présentés, 50 appareils de la collection sur le terrain de Blagnac et le public y est reçu toute l’année. Ainsi, plus de 17.000 visiteurs ont visité en 2015 le terrain et les Ateliers de Rénovation.
Sikorsky H-19B (AVV), AS 350 Écureuil (F-WZJL), Sikorsky H-34A (SA-116) et Piasecki H21 « Banane volante » vus de l'arrière - Photo © Alain CHOLLET
Message
Nous recherchons des pièces pour Sikorsky H-19, AS 350 Écureuil, Alouette II et III et des hublots pour finir notre superbe Banane Piasecki H21.

Alain CHOLLET

• Cliquez ici pour visiter le site de l’association.


Télécharger Adobe Flash player

Flash Player est nécessaire pour afficher ce contenu.

Merci à aeronewstv pour ce reportage.


28 mai 2017 - Séance photos du Djinn
Cela faisait 6 ans que les bénévoles de l’équipe « hélicos » de l’association Ailes Anciennes Toulouse œuvraient à la restauration d’un hélicoptère SO1221 Djinn.

Après la remise en état d’un premier Djinn appartenant au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, les membres ont trouvé deux épaves crashées ainsi qu’un lot de pièces détachées. L’association s’est porté acquéreuse du lot et la restauration n’a pas tardé à commencer. Les deux cellules étant fortement endommagées, il a fallu découper et ressouder pour obtenir une cellule complète.

La restauration du moteur et des parties tournantes ont été rapides, mais les portes étant beaucoup trop abimées, l’équipe a du en refaire une et fortement réparer la seconde.

Après de longues années de travail, les volontaires ont achevé la peinture début 2017. Quelques retouches plus tard, la machine est enfin prête à rejoindre Aeroscopia.

L’équipe « hélicos », menée par Claude TRANIER, a déjà restauré deux autres appareils présentés dans Aeroscopia : la SA340 Gazelle et la SE3130 Alouette II Marine. Elle poursuit maintenant son travail sur une Alouette II qui est déjà bien avancée et sur un Sikorsky H-19 de retour d’un centre de formation ou certaines parties ont été refaites à neuf. (...) Lire la suite

info portfolio

Commenter cet article Répondre à cet article