Jean-Marie Potelle

Mardi 19 août 2008, par Chris // Les Pilotes

3 Commenter cet article/rubrique A propos de l'auteur Partager cette page Ajouter les articles de cette rubrique à un flux rss [INACTIF] Imprimer la page Envoyez cet article à vos amis [INACTIF]

Une seule vraie passion : l’hélicoptère

Jean-Marie Potelle, 65 ans, c’est un roman à lui tout seul. Celui que tout le monde surnomme affectueusement Papy Copter, est arrivé à Albi il y a un an.

« J’ai été très bien accueilli par les membres de l’aéro-club qui m’ont donné l’envie de revenir les voir. » Depuis, il leur donne un coup de main de temps en temps, histoire de ne pas perdre pied avec le monde de l’aéronautique. Lui, son dada, c’est l’hélicoptère. Son premier vol, effectué en 1957, s’est effectué à bord d’un hélico. Ceci expliquant sans doute cela. En 1962, il passe son brevet privé pour piloter un avion.
Un an après, il entre dans l’aviation légère de l’armée de terre et empoche ses licences avion et hélico militaires. Électrochimiste de profession, il rejoint son entreprise et son patron finance sa licence au retour de l’armée. Papy copter devient donc le pilote de la boîte pour les déplacements. « C’était plus pratique que l’avion. On se posait directement dans les usines ou à proximité ! ».

Après deux stages montagne avec la gendarmerie et la Sécurité civile, il se spécialise dans les vols en montagne. « C’était magique », lance Papy Copter. Toujours à bord d’un hélico, il participe à la mise au point de barrages flottants largués contre les nappes d’hydrocarbure. Il met aussi au point des systèmes de lance canon pour lutter contre les incendies. Papy Copter intègre une entreprise aérienne qui assure les liaisons entre les aéroports de Paris et devient peu après instructeur testeur sur hélicoptère. Détaché pour France 5, il participe aux émissions, « L’Esprit du sport » puis « La chasse au trésor » avec Philippe de Dieuleveult, disparu étrangement au Zaïre.
Entre deux vols, Papy fait partager sa passion dans des revues aéronautiques spécialisées en tant que journaliste indépendant aéro. Pour la petite histoire, il est aussi chevalier de la Légion d’Honneur et titulaire de la médaille de l’aéronautique.

Depuis l’été 2008, Jean-Marie Potelle contribue très régulièrement au développement du site Hélico-Fascination par des récits, des histoires, des rétrospectives ou des articles ayant trait au monde de la voilure tournante.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Papycoptère.

Commenter cet article Répondre à cet article