Hélicoptère Dragon 64 : c’était la fille de l’air

Lundi 6 avril 2015

Une stagiaire de la sécurité civile a passé une semaine à décoller depuis Uzein.
Florence Moras, la stagiaire de la sécurité civile, encadrée ici par pilotes et mécaniciens Photo © David LE DEODICUne semaine après son arrivée, la Ligérienne parlait déjà comme les vieux Béarnais. « On a fait le Bénou, les gorges de Kakuetta, le Jean-Pierre ? » Jean-Pierre ? « Ah c’est un surnom ? Je ne sais pas, je répète ce qu’on m’a dit ! » Florence Moras a eu droit à une découverte aussi express qu’exceptionnelle du Béarn. Stagiaire mécanicienne à la Sécurité civile, cette ancienne de la Marine nationale a passé une semaine à Uzein début avril, dans le cadre de la formation montagne, indispensable pour entrer dans un ange gardien de la Sécurité civile.

« Après cinq années à la maintenance technique au Groupement d’Hélicoptères de la Sécurité Civile, je souhaitais devenir opérateur de bord, raconte la stagiaire. J’ai postulé en octobre à un poste de mécanicien de bord en Martinique et je l’ai eu. J’ai commencé le 1er janvier. » Un exploit, quand on sait que sur les 300 personnels navigants de la Sécurité civile, Florence n’est que la troisième femme… Elle complète un contingent de deux pilotes, une à Bordeaux, l’autre à Nîmes, et d’une mécanicienne. (...) Lire la suite sur sudouest.fr

Cliquez ici pour en savoir plus lors d’une intervention avec Dragon 972.

Commenter cette brève Répondre à cette brève