Jean-Richard Mansencal : vingt-cinq ans aux commandes de l’hélicoptère du SAMU de Limoges

Mardi 7 avril 2015

Il vient de prendre sa retraite avec plus de 10 000 heures de vol au compteur et plus de 5 000 missions pour le SAMU de Limoges.
Pilote aguerri, Jean-Richard Mansencal a sauvé la vie de nombreux limousins en détresse en se portant à leur secours par la voie des airs de jour comme de nuit.

Avant de sauver des vies au SAMU avec son hélicoptère blanc, Jean-Richard Mansencal était déjà connu dans le petit monde des pilotes d’hélico militaires. Pilote au régiment d’hélicoptères de combat puis instructeur, sa réputation l’avait précédé quand il est arrivé à Limoges.

A partir de 1990 il a mis toute son expérience du vol au service des équipes médicales du SAMU de Limoges et surtout des personnes en détresse dont la vie ne tenait qu’à la rapidité de leur transport vers un hôpital.
Des personnes souvent perdues dans un hameau isolé du Limousin, loin de tout centre médical et dont le transport par la route où le délai d’intervention pour les atteindre auraient pu leur être fatal.

Au fil des ans, Jean-Richard Mansencal est notamment intervenu plus de 2 000 fois pour secourir des personnes la nuit. Des vols très particuliers, réservés aux pilotes les plus aguerris dont il s’était fait une spécialité, avec un sang-froid et une modestie dont il ne s’est jamais départi.

En partant à la retraite Jean-Richard Mansencal espère que ses cinq collègues du SAMU de Limoges pourront poursuivre ce type de missions essentielles pour la bonne couverture sanitaire des limousins, mais en utilisant bientôt, comme les gendarmes, des jumelles de vision nocturne pour piloter avec plus de sécurité et d’efficacité. Source

Vidéo : Jean-Richard Mansencal pilote de nuit

Portrait Jean-Richard Mansencal

Commenter cette brève Répondre à cette brève