René ROMET : "Mon destin est exceptionnel"

Mardi 30 juillet 2013

René Romet, Annecy (Haute-Savoie) - Cet ancien militaire, roi de l’hélicoptère, a sauvé des centaines de vies, en montagne et ailleurs, grâce à son courage et à son habileté.
René Romet a commencé sa carrière dans les années 50 - Photo collection R. Romet« Dans les années 80, à la tombée de la nuit, dans la vallée Blanche, un Allemand est venu à skis nous alerter au peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) que son épouse était tombée dans une crevasse. Avec deux gendarmes et mon mécanicien, on a aussitôt décollé. Nous nous sommes posés près du trou qu’il nous a indiqué. Sa femme était coincée depuis deux heures et, à cause de la chaleur de son corps, continuait de glisser. On voyait sa tête à une profondeur de 2,50 m. Elle était emprisonnée dans la glace, il était impossible de la treuiller.
Des renforts sont arrivés avec de l’eau chaude et du matériel pour faire fondre la neige. Nous lui avons insufflé un peu d’air chaud. Pendant une heure et demie, son mari, très amoureux, a chanté pour la tenir en vie. Il était gelé. Au début, elle reprenait les chansons avec lui. Hélas, nos efforts furent vains… Quand elle est morte, nous avons éloigné son mari avant de la sortir. C’est le sauvetage le plus dramatique que j’ai vécu. Aujourd’hui, à 77 ans, je ne pars plus en mission, mais je continue à former des pilotes d’essai ou des officiers supérieurs des forces spéciales de l’armée de l’air, et j’ai des images plein la tête…
(...) Lire la suite sur francedimanche.fr

• Cliquez ici pour en savoir plus sur René Romet au travers de l’article de Jean-Marie Potelle.

Commenter cette brève Répondre à cette brève