H-19 (S-55) et H-34 (S-58) du drame Vincendon et Henry en janvier 1957

Mercredi 31 décembre 2014

Hélicoptères de l’armée de l’Air venus de la Base Ecole 725 au Bourget-du-Lac (73)

 Sikorsky H-19 (S-55)

Pilotes : Jacques PETETIN et Raymond DUPRET
Jacques Pétetin aux commandes du H-19 (S-55) de la Division d'Instruction sur Hélicoptère de la Base Ecole 725 du Bourget-du-Lac (Chambéry)- Photo DR
Le Pilote Jacque Pétetin aux commandes du H-19 (S-55) - Photo DR
Jacques Pétetin, l'un des 2 pilotes du Sikorsky H-19 (S-55) - Photo DR
Raymond DUPRET à bord du Sikorsky H-19 (S-55) - Photo DR
Raymond DUPRET, l'autre pilote du H-19 (S-55) - Photo DR
H-19 (S-55) en vol dans le Massif du Mont Blanc - Photo DR
Juste avant le posé du H-19 - Photo DR
Atterrissage du H-19 dans un nuage de neige - Photo DR
Les "moniteurs" de l'EHM (guides) Bernard ROMAN (à gauche) et Jean-Marie NOVEL (à droite) assis dans la soute du Sikorsky H-19 (S-55) juste avant le décollage - Photo DR
Préparation du matériel au pied du Sikorsky H-19, à droite le guide Jean MINSTER - Photo DR
 - Photo DR
Décollage du H-19 pour une nouvelle tentative - Photo DR
Sikorsky H-19 décolle pour la "combe maudite" - Photo DR
 Pilote à bord du H-19 - Photo DR

 Pilote Jacques Pétetin à la fenêtre du Sikorsky H-19, rotor tournant - Photo DR
Chargement du matériel dans la soute du Sikorsky H-19 - Photo DR
Un des guides devant la soute du Sikorsky H-19 - Photo DR
Le H-19 (S-55) sur l'aérodrome du Fayet (Passy) - Photo DR
Le Sikorsky H-19 (S-55) sur l'aérodrome du Fayet (Passy) - Photo DR
Autre pilote du H-19 (?) - Photo DR
Un des pilotes du H-19 - Photo DR
Le H-19 (S-55) sur l'aérodrome du Fayet (Passy) - Photo DR
Retour du Sikorsky H-19 au Fayet ; l'une des Alouette 2 stationnée est entourée par la foule - Photo DR
Sikorsky H-19 (S-55) stationné au Fayet - Photo DR
Sikorsky H-19 (S-55) au Fayet - Photo DR
Le guide Gilbert CHAPPAZ charge le matériel dans la soute du Sikorsky H-19 - Photo DR
Sikorsky H-19 (S-55) Pilotes : Dupret et Pétetin en décembre 1956 - Photo DR

 Sikorsky H-34 (S-58A) N° 377

Pilotes : Commandant Alexis SANTINI et Adjudant André BLANC
Le deuxième Sikorsky H-34 (WB-329) au premier-plan ayant servi pour le transport des officiels dont le Dr Valérie André (elle-même pilote de H-34), la compagne d'Alexis Santini - Photo DR
 - Photo DR
H-34 (S-58) en vol - Photo DR
31-12-1956 - Dans la soute du Sikorsky H-34 (S-58) N° 377 piloté par le Commandant Alexis SANTINI et l'adjudant André BLANC, les guides Charles GERMAIN (à gauche) et Honoré BONNET (à droite) se préparent. Photo DR
31-12-1956 - Dans la soute du H-34, les guides Charles GERMAIN (à gauche) et Honoré BONNET (à droite) - Photo DR
Le guide Honoré BONNET en discussion dans la soute du H-34 - Photo DR
Le H-19 (S-55) au premier-plan, le H-34 (S-58) à l'arrière-plan - Photo DR
Préparation du Sikorsky H-34 (S-58) N° 377 - Photo DR
Pilote aux commandes du H-34 - Photo INA
Gros plan Pilote aux commandes du H-34 - Photo DR
Pilote aux commandes du H-34 (S-58) N° 377 - Photo DR
 31-12-1956 - Sikorsky H-34 (S-58) N° 377 prèt au décollage avec Alexis SANTINI et André BLANC aux commandes ; dans la soute, les guides Charles GERMAIN (à gauche) et Honoré BONNET (à droite) - Photo DR
H-34 (S-58) N° 377 en vol dans le Massif du Mont Blanc - Photo DR
31-12-1956 - Le Sikorsky H-34 (S-58) N° 377 en vol dans le Massif du Mont Blanc - Photo DR
Le H-34 N° 377 en route vers son destion - Photo DR - DL
31-12-1956 - Sikorsky H-34 (S-58) N° 377 en vol vers le Grand Plateau - Photo DR
Carcasse du H-34 (S-58) N° 377 crashé sur le Grand plateau au lieu-dit “La Combe Maudite" - Photo DR

Deux hélicoptères Sikorsky H-34 (S-58A) de l’armée de l’Air ont été engagés, le N° 329 (immatriculé WB-329) pour le transport des officiels et le N° 377 (immatriculé WB-377).

Ecoutez l’émission de France Inter à 24mn 50sec (voir ci-dessous).


- Cliquez ici pour en savoir +.


- Cliquez ici
Alouette II N° 7 (à venir)
Alouette II N° 13 (à venir)

Prisonniers du Mont-Blanc : l’affaire Vincendon Henry
Emission du 28 novembre 2016

Commenter cette brève Répondre à cette brève